xoriburu.info
Les animaux entre ciel et terres sauvages

Wisdom, mère à 63 ans


Jeudi 10 Avril 2014


En dépit de son âge canonique de 63 ans, Wisdom est à nouveau mère. Elle porte un regard attentif à son petit qu'elle a eu cet automne sur l'atoll de Midway en plein Pacifique. Un oisillon qu'elle et son compagnon nourrissent d'œufs de poissons, entremêlés parfois de plastique !




Chaque année, c'est le même ravissement à la réserve naturelle de l'atoll de Midway dans le Pacifique. Wisdom est là, parmi les centaines d'autres albatros de Laysan. Elle revient sur l'île pour retrouver le nid où elle pondra.

Wisdom la mère albatros a été baguée en 1956 alors adulte

Ravissement parce que Wisdom, la sagesse en anglais, est une doyenne. Elle porte fièrement ses 63 ans. Elle a l'âge d'être arrière-arrière-arrière... grand-mère. Elle l'est d'ailleurs ayant mis au monde entre 30 et 35 petits albatros. Un et un seul par an !

Et cette année, rebelotte. Wisdom rejoint par son compagnon a pondu un oeuf en novembre dernier. Les deux parents l'ont couvé avec la même attention que tous les papas et mamans albatros. Et en février dernier, l'oisillon unique est sorti de sa coquille. Depuis, la famille est étroitement surveillée, sans être dérangée, par l'équipe de la réserve.

Chacun son tour, Wisdom et son mâle repartent au large chercher pitance. Pas question de laisser l'oisillon seul les toutes premières semaines. Et lorsque celui-ci pourra l'être, ils ne ne seront pas trop de deux pour continuer à nourrir leur progéniture pendant plus de six mois.

Puis l'oisillon devenu jeune adulte pourra larguer les amarres pour vivre sa propre vie. A l'instar de ses parents qui passeront de nouveau quatre à cinq mois au-dessus des flots avant de revenir sur leur île natale. Ils parcourront quelques 50 000 miles dans l'année, soit quelque 80 000 kilomètres. A 63 ans, les ailes de Wisdom ont entre 3 et 5 millions de kilomètres au compteur !


Cinq tonnes de plastique sont ramenés sur Midway par les albatros chaque année !

Comment connaît-on l'âge de Wisdom ? Par la bague qu'elle porte ! Elle a été baguée en 1956 alors qu'elle était déjà adulte. « En tant qu'oiseau le plus âgé connu au monde, Wisdom est un symbole d'espoir pour les oiseaux marins, a commenté Dan Clark, directeur de la réserve lorsque le refuge a annoncé l'éclosion de son poussin. Elle fournit au monde des informations importantes sur la longévité des ces magnifiques créatures. Dans le cas de Wisdom, elle a parcouru des millions de miles au-dessus de l'océan Pacifique afin de trouver assez d'œufs de poissons et se nourrir et nourrir ses multiples poussins, nous permettant de mesurer la santé de nos océans qui nourrit aussi bien les albatros que nous-mêmes. »

Une santé océanique qui est loin d'être la panacée ! L'océan Pacifique est dévoré par les plastiques. « Des brosses à dents aux millions de capsules de bouteille, relève Pete Lary, biologiste à la réserve, qui flottent et sont utilisés comme substrat par les poissons volants pour y attacher leurs œufs. » Des œufs que les albatros recherchent pour les régurgiter à leurs poussins !

Selon des récentes analyses, cinq tonnes de déchets plastiques sont rapportés chaque année sur l'atoll de Midway par les albatros qui nourrissent leurs petits. Le plastique est l'une des menaces qui guette ces oiseaux de mer. 19 des 21 espèces sont en danger !

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Juillet 2019 - 16:09 La huppe fasciée en goguette à Bibi


Nouveau commentaire :
Twitter


Diapo à la Une

Zoom

Le littoral basque voit rouge

Les orages ont renvoyé aux oubliettes l'alerte canicule sur le Pays Basque et donné un coup de balai aux mauvaises particules de nos cieux. Conséquences : la qualité de l'air vire au vert et l'océan voit rouge sur la côte.

26/07/2019




Partager votre site


On marche sur la tête !

Le coq n'était pas en pâte

On aurait bien aimé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info relayée par les média locaux vendredi ne serait ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour en arracher la tête... lors d'un repas de fêtes. Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, réprésentant de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.



La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement