xoriburu.info
Zooms

Vigilance orange sur la côte basque


Dimanche 2 Mars 2014


Dès cette nuit, le littoral basque est placé en vigilance orange - Vagues submersion. L'alerte devrait être levée demain, lundi 3 mars à 21 heures.




Le mois de mars n'aura pas donné un coup d'arrêt aux alertes météo. Le littoral basque est de nouveau placé en vigilance orange dès cette nuit, 4 heures. « Dans un contexte de grande marée et de littoral fragilisé, la conjonction de niveaux de marins élevés, de vents très forts associés à de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière » prévient la préfecture des Pyrénées Atlantiques dans un communiqué.

Les vagues submersives menacent les promeneurs des plages

Une nouvelle perturbation arrive sur la côte basque, après avoir traversé le golfe de Gascogne. L'instabilité météorologique suit dans la journée de demain. Avec de forts vents et des averses violentes.

L'océan va de nouveau gronder, avec des coefficients de marées élevées. A Saint Jean de Luz, la pleine mer est prévue à 5h39 et 18h01, avec des coefficients respectivement de 114 et 112 ! Il y a donc des risques de vagues submersion sur les plages basques. Il est donc déconseillé de s'y promener !

Reste à savoir si cette nouvelle vague de tempête va une nouvelle fois affaiblir un peu plus des oiseaux marins qui hivernent dans le golfe de Gascogne. Guillemots de Troïl, macareux moines et autres pingouins torda ont déjà payé un lourd tribut aux tempêtes qui se sont succédées sur le golfe de Gascogne jusqu'ici. Ils devront cette fois-ci subir les assauts de la tempête dénommée Christine.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Juillet 2019 - 15:36 Le littoral basque voit rouge

Vendredi 21 Juin 2019 - 16:56 Abandons : We are the champions


Diapo à la Une

Zoom

Le littoral basque voit rouge

Les orages ont renvoyé aux oubliettes l'alerte canicule sur le Pays Basque et donné un coup de balai aux mauvaises particules de nos cieux. Conséquences : la qualité de l'air vire au vert et l'océan voit rouge sur la côte.

26/07/2019




Partager votre site


On marche sur la tête !

Le coq n'était pas en pâte

On aurait bien aimé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info relayée par les média locaux vendredi ne serait ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour en arracher la tête... lors d'un repas de fêtes. Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, réprésentant de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.



La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement