xoriburu.info
Les animaux de nos villes et campagnes

Une quarantième année pour l'exposition canine de Gipuzkoa


Mercredi 15 Mai 2019


Ce dimanche 19 mai aura lieu à Irun la quarantième édition de l'exposition canine internationale organisée par la société canine de Gipuzkoa. Tour d'horizon sur cette journée dédiée à nos amis à quatre pattes




Gina, Divi et Verdi assistent à la présentation de l'événement.
Gina, Divi et Verdi assistent à la présentation de l'événement.

Mercredi nous avons rencontré Verdi et Gina, un magnifique couple de leonberg, accompagnés de leur amie teckel Divi. Malgré la carrure incroyablement imposante des deux leonbergs et la différence de taille avec Divi, les trois compères semblaient s'entendre parfaitement bien. Divi en a même profité pour monter sur le dos de son ami Verdi alors que celui-ci pensait s'assoupir un moment. Ils étaient là aujourd'hui grâce à Gérard, leur maître, présent aux pavillons du Ficoba quelques jours avant l'un des plus grand événement canin du Pays basque.


630 chiens à Irun

Javier Redondo, président de la Société Canine de Gipuzkoa accompagné de José María Iturralde, président du Club Español Leonberger et de Gérard, maître de Gina, Divi et Verdi.
Javier Redondo, président de la Société Canine de Gipuzkoa accompagné de José María Iturralde, président du Club Español Leonberger et de Gérard, maître de Gina, Divi et Verdi.

En effet, ce dimanche,19 mai, la société canine de Gipuzkoa organise la quarantième édition de l'Exposition canine internationale de la région aux pavillons du Ficoba, à Irun.
 

Plus de 630 chiens concourront afin de remporter le titre le plus convoité de la journée qui est celui du Meilleur chien de l'exposition. Ce concours commencera à 9h30 et sera disputé par les chiens jugés meilleurs représentant de leur race. Les finales auront lieu à 16 heures et l'heureux vainqueur sera annoncé aux alentours de 19 heures. 
 

Les autres chanceux pourront remporter plus d'une centaine de trophées et de médailles tout au long de la journée. Ils tenteront de gagner des prix mais participeront aussi à d'autres concours tel que le Meilleur chiot, le Meilleur Vétéran ou le Meilleur Couple. 


Un tiers des participants à l'événement sera de nationalité française. Les participants aux différents concours seront évalués par un jury international composé de juges venus des quatre coins du monde même du Japon mais aussi d'Irun. 

 

 « En plus des concours, cette exposition permet aux visiteurs d'acquérir des connaissances supplémentaires sur les différentes espèces de chiens vivants sur notre planète. Chaque concurrent devra présenter son chien, la race ainsi que des caractéristiques propres au public » explique Javier Redondo, président de la Société Canine de Gipuzkoa accompagné de José María Iturralde, président du Club Español Leonberger.   


Certains chiens présents pendant l'Exposition canine internationale de Gipuzkoa sont totalement, ou presque, inconnus dans nos pays. C'est le cas par exemple du Rhodesian Ridgeback et du Russkiy Toy mais nous vous laisserons le plaisir de découvrir à quoi ils ressemblent.
 


Petit rappel

Divi domine le monde ni vue ni connue.
Divi domine le monde ni vue ni connue.

Il est important de rappeler que les chiens qui ne participent pas au concours ne pourront pas être acceptés au sein de l'Exposition et que les ventes de chiens ne sont pas autorisées. 

L'Exposition est ouverte au public au prix de 5 euros pour les adultes et de 3 euros pour les enfants âgés de moins de 10 ans. 

 

Infos pratiques : Ficoba se trouve à Irun à l'adresse suivante : Iparralde Hiribidea, 43, 20302 Irun, Gipuzkoa, Espagne. 
 

Irun est accessible par la route depuis Biarritz en une trentaine de minutes mais aussi par l'autoroute. Des transports publics permettent aussi très bien de rejoindre la hall d'exposition depuis la France.


India Hees


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Décembre 2018 - 17:29 Biarritz, Irune adopte le gilet jaune


Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site




La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.



On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement