xoriburu.info
Coin des arts

Un poisson en avril


Mardi 1 Avril 2014


Plus gros sont les poissons en avril, mieux les gobe-t-on. Sans s'arrêter sur leurs arrêtes. Encore plus facilement s'ils n'ont ni queue ni tête. Mais quelle est leur histoire ?




L'histoire débuterait en 1564. Il était alors une fois un roi de France, Charles IX qui décida de bouleverser les calendriers de son royaume. En des temps anciens, l'année ne déroulait pas toujours ses jours du 1er janvier au 31 décembre. Sous Charlemagne, elle démarrait à Noël. Sous les rois capétiens, elle débutait le jour de Pâques. D'une province, à l'autre, c'était un joyeux capharnaüm.

A chaque culture son poisson d'avril

C'est ainsi que les Lyonnais finirent pas fêter le Nouvel an le 25 décembre, les Viennois le 25 mars ! Le bon roi Charles IX en eut sans doute assez et décida d'imposer sa loi sur tout son royaume. Il promulgua l'édit du Roussillon par lequel l'année commencerait pour tous ses sujets le 1er janvier.

La loi fut-elle d'essence royale n'est pas toujours bien comprise. Ni acceptée. Ni sue. Il est raconté que certains s'échinèrent à fêter le Nouvel an selon les traditions de leurs pères. Et s'obstinant, ils s'attirèrent les quolibets de leurs voisins qui pour mauvaise plaisanterie leur offrirent des cadeaux qui n'en étaient pas ! De faux poissons car en ce mois d'avril et de la fin du carême, les poissons restaient le cadeau le plus facile.

D'autres histoires courent. Selon les sources, le 1er avril marquait la fin de la pêche afin de laisser les poissons repeupler les eaux. Les joyeux lurons offraient un faux poisson pour taquiner les pêcheurs. Selon d'autres sources, le poisson marque la fin du signe du zodiaque Les poissons... Autant d'histoires qui sont peut-être de gros poissons d'avril ?

Poissons d'avril dans les pays francophones, en Italie ou en Belgique, April fool's day (le jour des fous) en grande-Bretagne ou aux Etats-Unis... En Espagne ou en Amérique latine, un poisson accroché au dos d'une victime un 1er avril tomberait à plat ! En effet, ces pays se moquent de leurs parents, amis et voisins le 28 décembre. Le jour des saints innocents. Ce jour où, selon l'évangile saint Mathieu, Hérode ordonna le massacre des enfants de moins de deux ans de Bethléem peu après la naissance de Jésus. Et c'est moins souvent un poisson de papier qu'un personnage de papier que les mauvais plaisantins scotchent au dos de leurs victimes !

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Octobre 2016 - 19:36 Le Jardin public est tombé sur un os


On marche sur la tête !

Les crottins non grata à Mouriscot

Cette semaine, un nouvel panneau est apparu au lac Mouriscot. Ou plutôt une feuille de classeur à petits carreaux protégée des intempéries par une enveloppe plastique. L'auteur du petit mot y interpelle les promeneurs du lac : Vous ne verrez plus les chevaux se promener autour du lac.
En cause : les crottins des chevaux en balade ! Il semble en effet que des personnes se soient plaintes des dépôts chevalins. Des crottins que le Pôle Équestre de Biarritz nettoie deux fois par semaine, énonce la missive. L'auteur rappelle à juste titre que le crottin est biodégradable et bon pour la nature. Les jardiniers en herbe ou non l'utilisent pour leurs jardins... Le petit mot doux termine sur cette question qui taraude la société : "Vous préférez peut-être les pesticides ?" Décidément, ça chauffe à Mouriscot. En effet, depuis quelques semaines, les cyano-bactéries en troublent les eaux - à quelques encablures de là, ces bactéries ont aussi fleuri au lac Marion. Les pêcheurs, baigneurs et promeneurs sont avertis par la mairie de la commune : risque sanitaire, affichent des pancartes communales fichées ci et là. La baignade, la pêche, les activités nautiques sont interdites. Ainsi que tout contact avec l'eau. "Ne pas faire abreuver les animaux dans le lac" ajoutent-elles. On se demande comment les canards et autres oiseaux, poissons et invertébrés se débrouillent à survivre dans ces eaux polluées.

09/10/2019

La côte basque en images


La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche


Inscription à la newsletter

Téléchargement