xoriburu.info
Ecosystèmes

Troisième tempête de l'alphabet, Carmen s'invite à la Saint-Sylvestre


Samedi 30 Décembre 2017


L'hélicoptère de la gendarmerie a dû intervenir sur la plage de la Milady à Biarritz en début d'après-midi alors qu'une nouvelle et troisième tempête pour le jour de nouvel an est annoncée. Le soleil printanier de ce trente décembre 2017 incite à poser un pied sur les plages. Mais attention, les vagues sont casse-cous.




L'hélicoptère de la gendarmerie a dû intervenir un peu après 14 heures ce samedi 30 décembre sur la plage de la Milady  ©V.B.
L'hélicoptère de la gendarmerie a dû intervenir un peu après 14 heures ce samedi 30 décembre sur la plage de la Milady ©V.B.
Il est un peu plus de 13 heures ce samedi trente décembre lorsque tous les promeneurs au dessus de la plage de la Milady tournent leur regard vers la digue balayée par des vagues puissantes qui la sépare de sa consoeur Marbella. Une personne y semble en difficultés et des parents ont planté là leurs adolescents pour aller lui porter secours. Ils chemineront le long de la colline et parviendront à mettre la victime hors de portée de l'océan qui promet de monter en puissance dans les prochains jour. Il faudra l'intervention de l'hélicoptère de la gendarmerie pour dégager le blessé.

Après Bruno et Ana, Carmen

La tempête Bruno a laissé ses stigmates entre les plages de la Milady et d'Ilbarritz ©V.B.
La tempête Bruno a laissé ses stigmates entre les plages de la Milady et d'Ilbarritz ©V.B.
Le soleil printanier de ce jour invite à la balade le long du littoral. Tentant d'aller pointer un bout de son pied sur le sable ! Autant de pas y céder, surtout à marée haute, car les vagues sont traitresses en ce moment. Et elles promettent de plus grands dangers dans les jours prochains. En ligne de mire Carmen, troisième tempête de l'alphabet.

En effet, Météo France a lancé une alerte jaune vent et vagues submersion qui au fil de ces prochains jours devraient se renforcer. Le tout couplé avec des coefficients de marée qui vont aller crescendo : 67 aujourd'hui, 80 demain le trente-et-un décembre, 92 le premier jour de l'an et 101 le lendemain ! Voilà qui a ravi les surfeurs de grosses vagues : aujourd'hui la douzième édition du Punta Galea Challenge aura été organisée à la dernière minute dans la rade de Getxo, en Biscaye.


Biarritz ferme les plages

©Ville de Biarritz
©Ville de Biarritz
Au regard des conditions météorologiques, la Ville de Biarritz a décidé de maintenir dans un premier temps le dispositif d'appel à la vigilance, niveau1. Aussi la commune fermera les lieux dits sensibles et l’accès aux plages deux heures avant et deux heures après chaque marée haute.

Par ailleurs, à partir de demain, dimanche 31 décembre fin de journée jusqu’au mardi 2 janvier, elle passera au niveau 2 alerte vague submersion. A la clef, l'accès aux plages et sites sensibles fermés jusqu’à nouvel ordre, l'accès au quai de la Grande plage interdits aux piétons et les locaux commerciaux et associatifs de la Grande Plage ainsi que la piscine municipale seront fermés aux marées hautes. Les autorités locales ajusteront les mesures en fonction des prévisions qui s’affineront dans les heures à venir.

Sites sensibles : Le Phare, la Promenade Plage Miramar, la Promenade Winston Churchill (sous Hôtel du Palais), quai de la Grande Plage, le parvis Sud du Casino, Bd du Général de Gaulle, le rocher du Basta, la digue du Port des Pêcheurs, la perspective du Rocher de la Vierge, le niveau Bas du Port Vieux (promenade inférieure), la place Baléa (au-dessus de la plage du Port Vieux), et le boulevard Prince de Galles (Côte des Basques).

©Ville de Biarritz
©Ville de Biarritz

Virginie Bhat


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement