xoriburu.info
Les animaux entre ciel et terres sauvages

Sare ouvre le bal des chauves-souris


Vendredi 26 Juillet 2013


Plonger en pleine obscurité dans le monde des chauves-souris. C'est ce que proposent aujourd'hui les Grottes de Sare dans le cadre de la Nuit internationale de la chauve souris.




©Grottes de Sare
©Grottes de Sare
Souvent au détour d’un réverbère, alors que la nuit est tombée sur la petite ville de la côte basque, une silhouette furtive fend les airs. Elle tourne et tournoie dans l’obscurité que le halo lumineux ne parvient pas à chasser. L’être de la nuit va-t-elle se prendre dans les cheveux comme le pensaient les plus anciens ?

Que nenni, la chauve-souris, puisque c’est d’elle dont il s’agit, ne s’accroche pas dans la chevelure des femmes pour les emmener on ne sait où. En enfer peut-être ! La chauve-souris n’est pas aveugle : elle voit avec ses yeux et ... se oreilles. Car parmi ces espèces de la nuit, nombreuses sont celles qui s’orientent et chassent à l’aide de l’écholocalisation. Un système comparable au sonar.

Les grottes de Sare célèbrent la Nuit internationale de la chauve-souris

Sare ouvre le bal des chauves-souris
Malfaisantes les chauves-souris ? Les apriori ont la vie dure. Et les chauves-souris encore la vie menacée. Car si certaines menaces ont reculé, comme l’utilisation des pesticides les plus toxiques, d’autres voient le jour : pollution lumineuse, éoliennes... Et c’est pour lutter pour leur survie que depuis dix-sept ans une quarantaine de pays participent à la Nuit internationale de la chauve-souris. Une manifestation coordonnée par Eurobats, secrétariat de l’accord européen relatif à la protection des chiroptères.

Cette année, cette nuit tombe officiellement les 24 et 25 août. Deux nuits pendant lesquelles des centaines de manifestations sont organisées pour sensibiliser le public à ces précieux auxiliaires de la biodiversité.

Au Pays Basque, ce sont les grottes de Sare qui cet été ouvrent le bal. Appelées aussi Lezea, ces grottes abritent treize des trente-quatre espèces de chauves-souris que la France accueille sur son territoire métropolitain. Un site référencé comme habitat d’intérêt international pour ses chiroptères. Il est suivi par le Cen, Conservatoire des Espaces Naturels d’Aquitaine et le GCA, Groupe Chiroptère Aquitaine)

C’est dans ce cadre que ce soir Tangi Le Moal du Cen animera une sortie à leur découverte. Dès 20 heures, le public pourra observer des chauves-souris à l'entrée de la grotte, visualiser un film et un diaporama leur étant dédié et découvrir les travaux consacrés aux chauves-souris cavernicoles à Sare.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Avril 2016 - 17:07 Des hirondelles survolent le lac Mouriscot


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement