xoriburu.info
Coin des arts

Saint-Sébastien attend les Rois mages


Samedi 3 Janvier 2015


C'est une entrée magistrale que les Rois mages feront ce lundi 5 janvier à Saint-Sébastien. Après le bateau ou le chameau les années précédentes, ils emprunteront un nouveau moyen de locomotion, rouge vif : un camion de pompiers.




Après le chameau ou l'éléphant, les rois mages arriveront en camion de pompiers à Saint-Sébastien ©DR
Après le chameau ou l'éléphant, les rois mages arriveront en camion de pompiers à Saint-Sébastien ©DR
A Saint-Sébastien, les Rois mages innovent cette année encore. Pour l'Epiphanie qui s'annonce ce lundi 5 janvier, Balthazar, Melchior et Gaspard ont décidé d'emprunter un camion de pompiers. Une entrée fracassante sur l'avenue du Boulevard dès 14h50, côté pont de Zuriola : les trois rois tant attendus par les enfants pourront ainsi accéder aux étages les plus élevés des immeubles et répondre à leur demande.

Balthazar, Gaspard et Melchior parcourront la ville, chacun dans leur carrosse

Selon un itinéraire bien huilé, les Rois mages, accompagnés de leurs pages, descendront l'avenue du Boulevard pour se rendre à la mairie de la cité guipuzcoane où ils sont attendus. Là, ils recevront les enfants de 15h30 à 17 heures qui pourront ainsi leur remettre leurs lettres.

C'est à 18 heures que commencera la cavalcade. Une cavalcade à laquelle participera 592 personnes ! Elle partira de l'avenue du Boulevard pour parcourir les rues du centre-ville : Hernani, Avenida, Urbieta, Prim, Bergara, Idiaquez, Plaza Gipuzkoa, Legazpi et retour à l'avenue du Boulevard.

Les Rois mages auront alors quitté leur camion de pompiers pour monter chacun dans son propre carrosse. Et à chaque carrosse son thème. Faintaisie de candelabres pour le roi Melchior, dieux égyptiens pour Gaspard et airs du désert pour Balthazar. Le trio distribuera plus de 1600 kilos de bonbons que chacun pourra manger. Car tout a été prévu : les friandises ont été choisies pour que les personnes atteintes de diabète puissent y goûter.

A 19 heures, la cavalcade prendra fin et les rois Mages partiront visiter les centres hospitaliers de Saint-Sébastien.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Octobre 2016 - 19:36 Le Jardin public est tombé sur un os


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement