xoriburu.info
Zooms

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?


Samedi 6 Février 2016


La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.




Le 23 janvier dernier, un jeune phoque avait été retrouvé sur le littoral girondin. Affaibli. Il avait été tout d'abord transféré au centre de soins de la LPO à Audenge. Après les premiers soins, le jeune animal avait été acheminé vers le centre de soins d'Oceanoplois en Bretagne. Depuis 1989, environ 300 phoques ont été accueillis à la clinique.

Le jeune phoque de Tarnos présentait des blessures. Des morsures de chiens?

Sur la côte basque c'est le musée de la mer qui a accueilli voilà près d'un mois un autre phoque. Le jeune mammifère s'était échoué un peu plus au nord, sur une plage de Tarnos. Blessé et exténué, ce sont les pompiers qui l'avait amené à l'Aquarium de Biarritz. Il présentait des blessures autour u cou. L'équipe a soupçonné les morsures de chien. A l'heure actuelle, il récupère, aux bons petits soins des soigneurs nous apprenait Sud-Ouest cette semaine. Le phoque devrait être relâché lorsqu'il sera rétabli. Cela devrait prendre quelques semaines.

Voir de phoques n'est pas si rare sur le littoral aquitain en hiver. Sevrés brutalement par leurs mères, ils apprennent à se débrouiller seuls. Alors quand la houle grossit sous la tempête...

Il n'est pas recommandé de s'approcher des animaux. Outre les maladies qu'ils peuvent transmettre, ils ont encore parfois assez de force pour se défendre contre ceux qu'ils peuvent voir comme une menace. En cas de doute, on peut contacter l'Observatoire Pélagis au 05 46 44 99 10 qui apportera les informations nécessaires selon l'état de l'animal. Tous ne sont pas en danger !

Pour les oiseaux marins sur la côte basque, il faut contacter le centre Hegalaldia installé à Ustaritz au 06 76 83 13 31 ou 05 59 43 08 51.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Juillet 2019 - 15:36 Le littoral basque voit rouge

Vendredi 21 Juin 2019 - 16:56 Abandons : We are the champions


On marche sur la tête !

Les crottins non grata à Mouriscot

Cette semaine, un nouvel panneau est apparu au lac Mouriscot. Ou plutôt une feuille de classeur à petits carreaux protégée des intempéries par une enveloppe plastique. L'auteur du petit mot y interpelle les promeneurs du lac : Vous ne verrez plus les chevaux se promener autour du lac.
En cause : les crottins des chevaux en balade ! Il semble en effet que des personnes se soient plaintes des dépôts chevalins. Des crottins que le Pôle Équestre de Biarritz nettoie deux fois par semaine, énonce la missive. L'auteur rappelle à juste titre que le crottin est biodégradable et bon pour la nature. Les jardiniers en herbe ou non l'utilisent pour leurs jardins... Le petit mot doux termine sur cette question qui taraude la société : "Vous préférez peut-être les pesticides ?" Décidément, ça chauffe à Mouriscot. En effet, depuis quelques semaines, les cyano-bactéries en troublent les eaux - à quelques encablures de là, ces bactéries ont aussi fleuri au lac Marion. Les pêcheurs, baigneurs et promeneurs sont avertis par la mairie de la commune : risque sanitaire, affichent des pancartes communales fichées ci et là. La baignade, la pêche, les activités nautiques sont interdites. Ainsi que tout contact avec l'eau. "Ne pas faire abreuver les animaux dans le lac" ajoutent-elles. On se demande comment les canards et autres oiseaux, poissons et invertébrés se débrouillent à survivre dans ces eaux polluées.

09/10/2019

La côte basque en images


La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche


Inscription à la newsletter

Téléchargement