xoriburu.info
Zooms

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?


Samedi 6 Février 2016


La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.




Le 23 janvier dernier, un jeune phoque avait été retrouvé sur le littoral girondin. Affaibli. Il avait été tout d'abord transféré au centre de soins de la LPO à Audenge. Après les premiers soins, le jeune animal avait été acheminé vers le centre de soins d'Oceanoplois en Bretagne. Depuis 1989, environ 300 phoques ont été accueillis à la clinique.

Le jeune phoque de Tarnos présentait des blessures. Des morsures de chiens?

Sur la côte basque c'est le musée de la mer qui a accueilli voilà près d'un mois un autre phoque. Le jeune mammifère s'était échoué un peu plus au nord, sur une plage de Tarnos. Blessé et exténué, ce sont les pompiers qui l'avait amené à l'Aquarium de Biarritz. Il présentait des blessures autour u cou. L'équipe a soupçonné les morsures de chien. A l'heure actuelle, il récupère, aux bons petits soins des soigneurs nous apprenait Sud-Ouest cette semaine. Le phoque devrait être relâché lorsqu'il sera rétabli. Cela devrait prendre quelques semaines.

Voir de phoques n'est pas si rare sur le littoral aquitain en hiver. Sevrés brutalement par leurs mères, ils apprennent à se débrouiller seuls. Alors quand la houle grossit sous la tempête...

Il n'est pas recommandé de s'approcher des animaux. Outre les maladies qu'ils peuvent transmettre, ils ont encore parfois assez de force pour se défendre contre ceux qu'ils peuvent voir comme une menace. En cas de doute, on peut contacter l'Observatoire Pélagis au 05 46 44 99 10 qui apportera les informations nécessaires selon l'état de l'animal. Tous ne sont pas en danger !

Pour les oiseaux marins sur la côte basque, il faut contacter le centre Hegalaldia installé à Ustaritz au 06 76 83 13 31 ou 05 59 43 08 51.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:36 Pas de tracts contre les Animaliades



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement