xoriburu.info
Ecosystèmes

Prestige : la montagne accouche-t-elle d’une souris ?


Jeudi 14 Novembre 2013


La marée noire du Prestige a porté atteinte à l'environnement en novembre 2002 mais personne n'en portera le chapeau. Onze ans après le naufrage, le tribunal de La Coruña en Galice qui jugeait l'affaire a rendu son verdict hier : les seules trois personnes mises en examen pour atteinte à l'environnement et aux espaces naturels protégés sont acquittées. Les associations espagnoles de protection de la nature réagissent.




2980 km de côtes ont été souillées par le pétrole échappé du Prestige ©V.B.
2980 km de côtes ont été souillées par le pétrole échappé du Prestige ©V.B.
Voilà onze ans, le 13 novembre 2002, le Prestige lançait un appel de détresse. EN pleine tempête au large de côtes galiciennes, un trou béant au flanc droit de sa coque, il demande l’évacuation de son équipage. Le début de la plus grande marée noire qu’a connu la Péninsule ibérique.

Ce onzième anniversaire sera marqué d’une pierre blanche. Le tribunal supérieur de Galice, à La Coruña qui jugeait l’affaire vient de livrer son verdict aujourd’hui. Il acquitte les trois seules personnes mises en examen pour le délit d’atteinte à l’environnement et à des espaces naturels protégés : le commandant grec, Apostolos Mangouras, le chef mécanicien, grec lui aussi, Nikolaos Argyropoulos, et le directeur de la Marine marchande espagnole de l'époque, José Luis Lopez-Sors. Par contre, le tribunal condamne le commandant grec à neuf mois de prison pour le délit de désobéissance grave à l’autorité. Le commandant avait d’abord refusé le remorquage vers le large des côtes galiciennes de son bateau décidé par les autorités espagnoles. Au regard de son âge, 78 ans, l’homme ne purgera pas sa peine. Personne d'autres n'aura été mise en cause dans ce naufrage ni dans sa gestion.

"La catastrophe du Prestige nous discrédite"

Des centaines de bénévoles, en Espagne et en France, ici à Biarritz, se mobilisent pour sauver les oiseaux marins qui peuvent l'être ©V.B.
Des centaines de bénévoles, en Espagne et en France, ici à Biarritz, se mobilisent pour sauver les oiseaux marins qui peuvent l'être ©V.B.
2980 km de côtes souillées, 1137 plages contaminées, 450 000 m2 d’espaces rocheux imprégnés de pétrole, 526,6 tonnes de fuel dormant sur les fonds de la plate-forme continentale, entre 115 000 et 230 000 oiseaux marins morts, englués dans la poisse noire... Les 63 000 tonnes de pétrole lâchées par le Prestige ont fait des dégâts. Les hommes, l’océan et ses habitants, ont payé un lourd tribut environnemental. Mais personne n’en sort finalement responsable. La mer, bonne fille, a tout avalé.

Aussitôt le jugement connu, les associations de protection de la nature l’ont commenté. C’est ainsi que SEO/Birdlife, Société espagnole ornithologique estime cette décision un échec judiciaire frustrant et décevant.

« Nous avons attendu onze ans pour que justice soit rendue devant l’une des plus grandes catastrophes écologiques de notre pays, a estimé Asun Ruiz directrice exécutive de l’association SEO/Birdlife, et nous avons perdu onze ans à éviter qu’une telle chose se reproduise et être préparés pour que la justice soit rendue dans le cas où cela arriverait. La catastrophe du Prestige nous dicrédite. »

Et de poursuivre : « ce jugement doit nous faire réfléchir à trois faiblesses : celle de nos tribunaux à protéger l’environnement, celle des gouvernements à l’heure de légiférer pour que se mette en place une défense sans faille devant une urgence de ce type et la troisième et la plus importante, la faiblesse sociale qui découle des deux premières et qui nous empêche de jouir du droit à l’environnement reconnu par l’article 45 de la Constitution. »

Les dommages et intérêts pour atteinte à l'environnement tombent faute de coupable

La marée noire contamine 1137 plages ©V.B.
La marée noire contamine 1137 plages ©V.B.
SEO/Birdlife avait été en première ligne pour les oiseaux marins dont elle avait coordonné le sauvetage. Des milliers de bénévoles s’étaient mobilisés pour libérer de la marée noire les animaux pris au piège. Et de rappeler que sur les côtes espagnoles, portugaises et françaises, 23 181 oiseaux avaient recueillis dont à peine 6120 vivants. Sur ces 6120 oiseaux 604 individus avaient pu retrouver les airs et l’océan.

« Les dommages générés par la marée noire se sont élevés à des milliards d’euros et on n’a toujours pas fini de payer la facture écologique, juge l’association. Ce sont tous les espagnols qui devront les assumer puisque personne ne réparera les dégâts. La Justice, dans ce cas, a été incapable de rendre justice. »

En fait les trois hommes acquittés du délit d’atteinte à l’environnement, les demandes de réparations financières demandées par les parties civiles à ce titre tombent. Le tribunal a condamné la compagnie d’assurances du Prestige à verser 22,8 millions pour indemniser les dégâts économiques. Bien loin des 4,328 milliards d’euros demandés par le procureur dont plus de 86 millions d’euros pour l’Etat français, les collectivités locales, dont St Jean de Luz et Bidart, et les associations LPO, FNE et Les Amis de la terre, qui s’étaient portées parties civiles.

Après dix ans de procédure judiciaire, huit mois de procès, plus de mille personnes entendues... la montagne a-t-elle accouché d’une souris ? Les parties civiles peuvent faire encore appel du jugement.

A lire aussi
Prestige: St Jean de Luz et Bidart témoignent
Prestige : Bidart se veut acteur
Prestige : le Pays Basque au chevet des oiseaux
Prestige : le procès débute le 16 octobre prochain

Virginie Bhat


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement