xoriburu.info
Ecosystèmes

Pays Basque : Non à la LGV


Dimanche 12 Décembre 2010


L'opposition à la construction d'une ligne à grande vitesse ne faiblit pas au Pays Basque. Hier, elle a encore mobilisé quelques milliers de sympathisants. En tête de cortège, 130 tracteurs ont défilé sous les guirlandes de Noël. Images décalées mais bien réelles du mouvement qui demande l'aménagement des voies ferroviaires existantes.




Pays Basque : Non à la LGV
Drôles de scènes hier à Bayonne. Sous les lampions de Noël de la ville et les yeux des citadins en quête de cadeaux. Environ 130 engins agricoles ont défilé. Dans leurs cabines, des hommes, des femmes et des enfants. En file indienne, à la vitesse d’escargots, les tracteurs ont parcouru le centre-ville, attentifs aux piétons et feux de signalisation. Leurs klaxons ne sonnaient pas de revendication typiquement agricole alors que la réforme de la PAC est en cours. Non en fait, ils ouvraient la voie à quelques milliers de piétons opposés à la création de la LGV, Ligne à grande vitesse.


Pays Basque : Non à la LGV
La manifestation a rassemblée entre 5300 et 15300 manifestants, selon les sources. Les premières estimations proviennent des autorités, les secondes du Cade, Collectif des associations de défense de l'environnement en Aquitaine. En tête de la marche, des élus, écharpe tricolore sur la poitrine. Il y avait des conseillers généraux, des maires et leurs conseillers municipaux. Leurs communes sont concernées par la trouée de plus d’un kilomètre de large qu'absorberait la nouvelle LGV. Les banderoles et les pancartes et le drapeau basque ont marqué les mouvements associatifs, syndicalistes ou politiques auxquels les manifestants se sont associés.

Les manifestants se sont contentés de longer les abords d’une sous-préfecture cernée par les gendarmes mobiles et les crs, Pour autant, ils continuent à dénoncer l’inutilité et le gaspillage de la construction d’une nouvelle voie ferrée entre Bayonne et Hendaye, et la destruction de leur environnement. Ils demandent la modernisation des voies ferroviaires existantes. Capable de répondre aux prévisions de trafic ferroviaire (voyageurs et fret) des prochaines décennies arguent-ils.



Pays Basque : Non à la LGV
La manifestation contre la LGV à Bayonne a répondu à l’appel d’une journée européenne contre les projets inutiles. En Lot-et-Garonne et en Gironde, d’autres militants ont marqué leur opposition d’une nouvelle voie sur leurs territoires. Si outre-Bidassoa, aucune organisation n’a inscrite d’événement dans ce cadre, des ong d’Allemagne et d’Italie ont ce jour-ci organisé des marches de protestation.

Si au Pays Basque, cette manifestation était la dernière de l’année, les opposants entendent bien poursuivre leur lutte contre la nouvelle LGV. Une LGV qui, outre-Bidassoa, devrait relier la ligne mixte pour les trains de voyageurs et de fret dite « Y basque » entre Vitoria, Bilbao et Irun.

Virginie Bhat


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement