xoriburu.info
Zooms

Pas de tracts contre les Animaliades


Vendredi 27 Novembre 2015


Le préfet des Pyrénées-Atlantiques ayant interdit toute manifestation dans le département ce week-end, les bénévoles renoncent à la distribution de tracts contre les Animaliades demain samedi devant la Halle d'Iraty.




SI les Animaliades auront bien lieu demain, les bénévoles de la fondation Brigitte bardot ont dû renoncer à la distribution de leurs tracts devant la Halle d'Iraty. Le préfet des Pyrénées-Atlantiques a pris un arrête qui interdit « toute manifestation revendicative et tout rassemblement de personnes » ce week-end alors que la COP 21 débute à Paris. Une mesure prise suite aux attentats du 13 décembre dernier.

« Le type d'action que devait entreprendre la Fondation Brigitte Bardot, une simple distribution de tracts, entre également en compte dans cette interdiction, explique Daniel Raposo, délégué départemental de la fondation. Nous sommes donc dans l'impossibilité d'être présents ce samedi 28 novembre à Biarritz devant le salon mercantile du chiots et du chaton, "Les Animaliades". Toutefois nous seront présents les 5 et 6 décembre à Pau. Ceci étant nous condamnons fermement ce type de salon. »

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Juillet 2019 - 15:36 Le littoral basque voit rouge

Vendredi 21 Juin 2019 - 16:56 Abandons : We are the champions


Diapo à la Une

Zoom

Le littoral basque voit rouge

Les orages ont renvoyé aux oubliettes l'alerte canicule sur le Pays Basque et donné un coup de balai aux mauvaises particules de nos cieux. Conséquences : la qualité de l'air vire au vert et l'océan voit rouge sur la côte.

26/07/2019




Partager votre site


La côte basque en images

On marche sur la tête !

Le coq n'était pas en pâte

On aurait bien aimé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info relayée par les média locaux vendredi ne serait ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour en arracher la tête... lors d'un repas de fêtes. Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, réprésentant de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.



La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche


Inscription à la newsletter

Téléchargement