xoriburu.info
Zooms

Paroles d'ours cherche bénévoles


Dimanche 17 Mars 2013


Cet été, l'association Ferus réitère l'opération Paroles d'ours dans les Pyrénées. Elle lance un appel aux éco-bénévoles pour porter la parole des ours dans le massif du 17 juin au 24 août prochains.




Voilà six ans, l’association nationale de protection de l'ours, du loup et du lynx Ferus, lançait un programme de sensibilisation sur l’ours dans les Pyrénées. Paroles d’ours, tel était son nom. Objectif de l’opération : « Si l'ours ne peut prendre la parole pour défendre sa légitimité, Ferus, grâce à des bénévoles, le fait depuis 2008 et continue cette année encore, car conforter la présence du plantigrade, c’est aussi prendre le temps d’écouter, d’échanger et de trouver ensemble les solutions. » déclare Ferus.

Les éco-bénévoles reçoivent une formation

C’est la raison pour laquelle l’association lance cette année encore un appel au bénévolat. « Si vous désirez œuvrer pour la protection de l'ours dans les Pyrénées, si vous avez envie de donner un peu de votre temps, si vous voulez découvrir les Pyrénées et ses habitants, n'hésitez plus, rejoignez notre équipe, devenez éco-bénévoles !

Vous aurez alors l'occasion d'être formé à la problématique de l'ours dans les Pyrénées, de parcourir en long en large le massif, de diffuser des brochures informatives auprès des commerces et structures ouvertes au public, à la population, sur les marchés... de contribuer à la protection du plantigrade » explique Ferus.

Des mots en faveur de l'ours à dire

Paroles d’ours cheminera dans le massif du 17 juin au 24 août 2013 dans les Pyrénées. En 2012, ses bénévoles parcoururent 200 communes, organisèrent 40 interventions sur des marchés, fêtes et manifestations. L’évènement impliqua 2000 commerces et structures impliqués, la diffusion de 120 000 plaquettes d’informations sur l’ours et le patou...

« Ferus via Parole d'ours tend à rappeler que connaître davantage une espèce, telle que l'ours, constitue le fondement de sa protection et permet une meilleure prise de conscience quant à la nécessité de préserver ce patrimoine naturel vivant. Parole d'ours a réussi depuis la première édition, à créer une réelle dynamique locale en faveur de l'ours qu'il est important de maintenir : nous sommes désormais loin du climat d'intimidation qui était entretenu, à ses débuts, par une minorité opposée à toute cohabitation avec le plantigrade. »

Pour les dossiers d'inscritpion, cliquer ici

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:36 Pas de tracts contre les Animaliades


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement