xoriburu.info
Coin des arts

Olentzero, le mythe du charbonnier

Culture basque


Vendredi 16 Décembre 2011


Qui est Olentzero ? Un mythe basque à double visage. Le plus souvent, il est charbonnier d’antan qui descend de la montagne, à pottok parfois, vers les vallées. A partir de là, les légendes varient. Personnage de bien ou de mal sur les deux rives de la Bidassoa.




Olentzero, le mythe du charbonnier
Ici, le fameux Olentzero venait annoncer la naissance de Kixmi, du Christ. Ailleurs, il s’entêtait à effrayer les enfants.
Ténébreux personnage qui portait tous les pêchés sur son béret noir. Ivrogne, battant sa femme, il était honni par sa communauté.

A l’approche de Noël, des maisons faisaient flamber leurs cheminées pour qu’Olentzero ne puisse emprunter cette voie pour menacer les âmes les plus sensibles.


Olentzero, le charbonnier, annonce le retour du soleil sur la terre engourdie par l'hiver

Aujourd’hui, le charbonnier a perdu de sa noirceur mythique. Les villes et villages où il parade le regardent d’un œil bienveillant. Charbonnier de bois, il annonce le passage du solstice d’hiver, prélude vers des humeurs plus printanières. La saison d’Olentzero a commencé battre son plein.

Parfois, le charbonnier, pipe ou non à la bouche, rend visite aux enfants le dernier jour d'école. Pluie oblige, c’et sous le préau de l’école, que les jeunes accueillent leur ami. Ami car, après les chants traditionnels, c'est peut-être la ruée vers les bonbons que leur ami compréhensif leur distribue. Prémices des vacances, et des cadeaux de Noël…

C’est demain qu’Olentzero sévit à St Pierre d’Irube le matin, Hasparren ou à Bayonne l’après-midi. Dès 15 heures, la barque du charbonnier accostera au mail Chaho Pelletier. Puis il fera le tour de la cité, accompagné des joaldunak, de chanteurs et musiciens. Il finira sa tournée au musée Basque d’où il distribuera ses dernières confiseries à son jeune public. Dimanche, Anglet deviendra son fief, accompagné de son âne. Les bonbons en poche. La semaine prochaine à Saint-Jean de Luz, Hendaye...

Outre Bidassoa, il faudra attendre la veille de Noël pour qu’Olentzero pointe son nez charbonneux. A Irun, un festival de chants d’Olentzero et Villancicos se déroulera le 24 décembre à partir de 19 heures sur la place San Juan.

Ester Gran


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Mars 2012 - 17:38 Le temps des caranavals



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement