xoriburu.info
Les animaux entre ciel et terres sauvages

Les tempêtes secouent les oiseaux marins


Lundi 11 Novembre 2013


Le vent a tourné au sud est aujourd'hui. Plus calme. Plus doux. Les oiseaux marins vont pouvoir enfin respirer car la tempête qui a soufflé sur la côte basque en a secoué plus d'un.




Affaiblis par les vents et l'océan démontés, les plus jeunes oiseaux marins chutent à terre ©V.B.
Affaiblis par les vents et l'océan démontés, les plus jeunes oiseaux marins chutent à terre ©V.B.
Le vent s'est tu aujourd'hui. Un répit pour les oiseaux marins. Ils ont les ailes pour surmonter les tempêtes, mais les tempêtes ont parfois raison d'eux. Epuisés par les vents déchaînés, malmenés par l'océan rugissant, ils s'enfoncent dans les eaux mortelles ou tombent à terre s'ils ont pu gagner un rivage. Et là sans force, ils attendent. Et c'est là que parfois ils rencontrent l'homme qui lui portera secours.

Les jeunes oiseaux marins ne résistent pas toujours aux vents furieux

« Il y a quelques jours, nous vous disions de rester vigilants après les tempêtes. Ce n'était pas un avertissement en l'air. Les coups de vent de lundi et mardi derniers ont entraîné l'accueil, les mercredi et jeudi suivants, de nombreux oiseaux marins épuisés, dénutris, en hypothermie, voire même victimes de blessures ou avec des hameçons dans le corps ! » a annoncé hier sur son site Hegalaldia, le centre de sauvegarde de la faune sauvage installé à Utstaritz.

Le centre a ainsi recueilli dix fous de Bassan, deux océanites culblanc, un grand cormoran et un mergule nain. Et un jeune vautour fauve qui surpris par le vent a chu dans un roncier. Ce sont les jeunes surtout que les tempêtes mettent à terre.Des jeunes qui ne connaissent pas encore sur le bout de leurs plumes les sautes d'humeur du vent.

Les tempêtes ont parfois tant de puissance qu'elles poussent les oiseaux bien au au delà des rivages. Ce fut le cas en 2009, la tempête qui avait balayé le sud-ouest avait embarqué des mouettes tridactyles jusque vers le Rhône, la Loire ou la Saône où épuisées elles cherchaient le repos. Les observateurs avaient même surpris des océanite tempête, un oiseau pélagique, errer sur les fleuves de la Drôme et de la Côte d'or.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Juillet 2019 - 16:09 La huppe fasciée en goguette à Bibi


Nouveau commentaire :
Twitter


Diapo à la Une

Zoom

Le littoral basque voit rouge

Les orages ont renvoyé aux oubliettes l'alerte canicule sur le Pays Basque et donné un coup de balai aux mauvaises particules de nos cieux. Conséquences : la qualité de l'air vire au vert et l'océan voit rouge sur la côte.

26/07/2019




Partager votre site


On marche sur la tête !

Le coq n'était pas en pâte

On aurait bien aimé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info relayée par les média locaux vendredi ne serait ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour en arracher la tête... lors d'un repas de fêtes. Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, réprésentant de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.



La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement