xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

Les pérégrinations printanières d'une tortue


Lundi 21 Avril 2014


Curieuse découverte faite par ces Biarrots cet après-midi. Dans leur jardin, devant leur chienne, le poil hérissé, une bien jolie tortue terrestre !




Les chiens aboient une nouvelle fois. Toutefois aucune caravane devant le portail. Ni bicyclette, ni poussette. Encore moins un passant en ce lundi de Pâques. La femme pousse un soupir : « un chat ? »

Les chiens aboient, la tortue passe

Elle jette un coup d'œil par la fenêtre. La chienne, campée sur ses quatre pattes, le poil hérissé, vocifère. Petits sautillements sur place. Devant elle une boule.«  Un hérisson ? En plein jour ? »

Au premier étage, le mâle répond à sa femelle. Sans lever le doigt de son lit où, vautré, il fait la sieste. Sa tête repose sur deux oreillers. Chienne de vie ! La femme se décide alors à sortir dans le jardin. La chienne ne lui laisse pas de répit.

Un pas sur le gravier. Elle voit la boule en faire un de son côté. La femme s'approche, les yeux ébahis : une tortue ! Bien jolie d'ailleurs qui n'a plus froid aux yeux. En dépit des aboiements, elle reprend sa route. « Plutôt lestement  » pense l'occupante des lieux

La tortue s'est fait la malle

C'est bien la première fois qu'un tel animal visite ces lieux plus habitués aux moineaux, aux hérissons du soir et aux silhouettes félines qui rasent les murs. Les chiens veillent !

« D'où vient cet étrange animal ? » Le portail est fermé. Par dessous ? Après quelques minutes d'interrogation, la femme se souvient : un peu plus loin, de l'autre côté de la rue, leurs voisins en avaient deux, recueillies après le décès d'une charmante vieille dame, une amie et voisine.

La femme prend la tortue dans la main. Elle l'entend pousser un petit cri ! Sa petite tête oscille. Ses quatre pattes moulinent dans les airs. « Elle panique ? » pense la femme qui lui murmure quelques mots. La tortue l'entend-elle seulement ?

La chienne poursuit son bavardage tandis que la femme part sonner à la porte du couple voisin. « Tiens ? C'est la nôtre ?  »s'interroge Pierre qui jette un coup d'œil derrière lui. Au fond, une planche de bois couperait la route à n'importe quelle petite tortue.

Caroline a disparu en septembre dernier

« Nous avons reçu des enfants cet après-midi ! » lâche-t-il alors qu'il caresse la tête de la tortue. Il la retourne. « C'est bien un mâle ! On les reconnaît des femelles par ce creux à hauteur du ventre ! En tous les cas ce n'est pas Caroline. Elle a disparu en septembre dernier !  »

- Disparu ? Personne ne vous l'a ramenée ?
- Oh ! Ceux qui les trouvent n'hésitent pas à les garder !

« Je l'ai entendu pousser un petit cri » reprend son interlocutrice. « Un cri ? Ah bon ? » La femme repartira un doute chantonnant dans la tête : « la tortue a-t-elle poussé ce cri ? »

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement