xoriburu.info
Eko-société

Les militants anti-corrida s'expriment à Bayonne


Mardi 29 Mai 2012


Vendredi dernier alors que Bayonne allait dévoiler ses cartels pour les corridas de l’été, des militants ont manifesté leur opposition à la tauromachie. Au cœur des corridas : la souffrance animale.




Les militants anti-corrida s'expriment à Bayonne
Ambiance bien calme devant la Maison des associations à Bayonne vendredi en fin d’après-midi. Il n’était pas encore six heures et demi qu’une dizaine de militants anti-corrida se rassemblaient devant la porte d’entrée de l’établissement. Une demi-heure plus tard, dans une des salles de la Maison, Bayonne allait présenter devant ses invités les cartels de ses prochaines corridas de l’été.

Les associations dénoncent la souffrance animale lors des corridas

Les militants anti-corrida s'expriment à Bayonne
Ces militants représentaient trois associations et un parti politique, décidés à unir leurs banderoles pour exprimer leur opposition à l’organisation des spectacles taurins. Animal Cross, Alliance anti-corrida Landes, la Fondation Brigitte Bardot et l’Alliance écologiste indépendante qui présente des candidats aux législatives dans les 5e et 6e circonscriptions des Pyrénées-Atlantiques.

Toutes dénoncent la souffrance animale engendrée par la tauromachie. Tauromachie qui voilà un an avait été inscrite sans crier gare au Patrimoine culturel immatériel de la France par le ministère de la culture d’alors. Cette inscription avait soulevé un tollé parmi les associations de protection animale. Pas sûr que la nouvelle présidence la remette en cause.

Quarante-six taureaux et novillos mourront cet été à Bayonne

Les militants anti-corrida s'expriment à Bayonne
A Bayonne, les quatre organisations ont ainsi formé une haie de « déshonneur » alors que les invités arrivaient en ordre bien dispersé. « Le taureau souffre », « Olé, corrida en faillite le peuple ne doit pas payer la facture », pouvaient lire les yeux qui voulaient bien s’attarder sur les banderoles et pancartes. Une autre détaillait le budget qu’aurait été investi en 2010 pour les corridas bayonnaises et dénonçait un déficit de 138 120 euros pour cette année-là.

Les militants espéraient bien accueillir le député-maire de la ville, Jean Grenet. Mais à 19h30, faute d’apercevoir l’élu, ils ont tranquillement rangé leurs banderoles.

Cette année, les arènes de Bayonne accueilleront quatre corridas à pied, une à cheval, trois novilladas piquées et un non piquée. 46 taureaux et novillos y mourront. Pour quoi ?

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement