xoriburu.info
Les animaux de nos mers et rivières

Les jeunes phoques recouvrent la liberté !


Mardi 11 Mars 2014


Entre les côtes anglaises et françaises, près de deux cents jeunes phoques gris se sont échoués, épuisés par les tempêtes successives. Recueillis par les centre de soins, dont le musée de la Mer à Biarritz, les premiers mammifères ont retrouvé les eaux de l'océan.




La Rspca a relâché huit jeunes phoques fin février ©Rspca
La Rspca a relâché huit jeunes phoques fin février ©Rspca
Cheerio, Bran Flake, Morn Flake, Marmite, Frostie, Coco Pops, Black Pudding et Sugar Puff, ce sont les huit premiers phoques que l'association britannique Rspca a relâchés fin février sur la plage de Winterton on Sea dans le comté de Norfolk. Huit jeunes phoques que les tempêtes de cet hiver ont épuisé.

La Rspca a récupéré et soigné 101 phoques cet hiver !

C'est un premier lâcher car les centres de réhabilitation de la faune sauvage de l'association britannique en avaient récupéré pas moins de cent un depuis le 5 décembre dernier. Du jamais vu depuis vingt cinq ans ! selon l'équipe. Une équipe de salariés et de bénévoles sur le pied de guerre jour après jour. Les très jeunes phoques, déshydratés et dénutris ont dû être nourris toutes les quatre heures les premières semaines pour qu'ils recouvrent quelques forces.

Alors quel soulagement lorsque les soigneurs ont troqué les sondes pour des poissons que les bébés phoques étaient enfin capables d'avaler seuls !

La Rspca voit aujourd'hui le bout du tunnel. Même si trente phoques sont encore en unité d'isolation, les autres barbotent enfin dans des piscines. Etape après étape, les animaux vont d'une unité à une autre et poursuivent la croissance dont ils auront besoin pour affronter la mer qui les a un moment trahis.

Onze phoques accueillis par le musée de la Mer de Biarritz retrouvent des forces

C'est un même soulagement qui envahit les côtes françaises et les centres de soins habilités à soigner la faune marine. Le littoral, du Pays Basque à la Normandie, a subi le même phénomène qu'outre Manche. Les vagues géantes ont jeté sur le sable des dizaines de bébés phoques, dans un état aussi lamentable.

De fin décembre au 21 janvier, la clinique d’Océanopolis à Brest avait recueilli plus de 35 jeunes phoques gris. Sur la côte Atlantique, le musée de la Mer de Biarritz et l’Observatoire PELAGIS (ex Centre de Recherche sur les Mammifères Marins) en avaient pour leur part accueilli une trentaine. Et à l'instar de la Rspca, certains ont pu déjà libérer quelques individus que leurs équipes ont sauvés des eaux.

A Biarritz, le musée de la Mer qui a recueilli douze bébés phoques compte bien les remettre dans leur milieu naturel entre la fin de ce mois et le début d'avril. Onze d'entre eux car l'un n'a pas survécu à sa mésaventure, trop affaibli et malade. Les autres ont été soignés et récupèrent bien se félicite Françoise Pautrizel, directrice du musée de la mer.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Avril 2016 - 16:58 Un globicéphale échoué à Bidart


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement