xoriburu.info
Coin des arts

Les hirondelles sur la scène de Biarritz


Vendredi 1 Mars 2013


Il est encore trop tôt pour que les hirondelles annoncent le printemps. Et pourtant, elles danseront demain soir sur la scène du Casino municipal à Biarritz. Ainarak, l'histoire de ces jeunes filles de Navarre et d'Aragon qui traversaient à pied les Pyrénées pour se rendre à Mauléon.




Les hirondelles ont donné leur nom à ces jeunes femmes qui bravaient les éléments pour traverser à pied les Pyrénées ©V.B
Les hirondelles ont donné leur nom à ces jeunes femmes qui bravaient les éléments pour traverser à pied les Pyrénées ©V.B
Ainarak, Les hirondelles en Euskara, raconte l’histoire de ces femmes de Navarre et d’Aragon qui dans les années 1910-1914 traversaient les Pyrénées pour se rendre à Mauléon. Elles y venaient travailler dans les fabriques d’espadrille alors que cette industrie florissait dans la ville souletine et manquait de main d’œuvre.

Chaque automne, ces jeunes filles des vallées navarraises et aragonaises empruntaient les sentes montagneuses. A pied elles s’enfonçaient dans les Pyrénées pour redescendre le versent nord vers Mauléon. Tout l’hiver, elles étaient les petites mains des petites usines de sandales. Rude hiver à économiser sou par sou. Veillées laborieuses à broder le linge pour constituer leur trousseau.

Mikel Urdangarin en seconde partie

Au printemps, elles reprenaient le chemin de leurs foyers, leur balluchon à la main. Leur migration annuelle leur a valu un surnom qu’elles ont gardé au fil du temps : les hirondelles.
Ainarak est un ballet, inspiré des danses traditionnelles basques. Sur scène, treize filles et sept garçons du groupe Zarena Zarelako qui reçut l’an dernier le prix Elimen pour ce projet.

Emmenés par une musique écrite par Benoit Lamerain, les danseurs raconteront la vie de ces hirondelles à pied en trois tableaux : enfance au village en Navarre et Aragon, le passage difficile en montagne, et la vie à l’usine.

Lorsque ces hirondelles auront replié leurs ailes sur scène, le chanteur biscayen Mikel Urdangarin accompagné de sa guitare se lancera dans un concert folk en seconde partie de cette soirée organisée dans le cadre de la Korrika par AEK de Biarritz. Un beau spectacle en perspective.

Prix des places : 10 euros

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Octobre 2016 - 19:36 Le Jardin public est tombé sur un os



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement