xoriburu.info
Les animaux entre ciel et terres sauvages

Les grues cendrées trompettent dans la nuit


Lundi 10 Novembre 2014


Elles ont encore trompété ce soir sur la côte basque. Seul signe de leurs silhouettes qui fendent la nuit pour leur migration post-nuptiale. Les grues cendrées arrivées massivement dans le nord de la France aujourd'hui nous promettent de nouveaux passages.




Les grues cendrées volent de nuit pour économiser leur énergie ©V.B.
Les grues cendrées volent de nuit pour économiser leur énergie ©V.B.
« Tu les entends ?  » Alors que les maisons se sont habillées de lumières sur la côte basque ce soir à 19 heures, les grues cendrées trompettent plus haut dans la nuit. Encore une photo ratée ! Les oiseaux sont vite passés, cap au sud. Vers l'Espagne où la plupart passeront l'hiver. Fin octobre, les premières migratrices avaient annoncé le grand départ d'automne. Elles avaient alerté les insomniaques d'une heure du matin.

Pourquoi les migrateurs empruntent les chemins de la nuit ?

En ce début de novembre, les grues sont arrivés massivement sur le nord de la France. Au lac du Der en Champagne-Ardenne, les observateurs de la Lpo ont compté entre 120 000 et 130 000 grues dans la matinée ! « Le temps s'améliore ce matin, les éclaircies sont de plus en plus larges et il n'y a pas de vent, il est fort probable que de nombreuses quittent le secteur en cours de matinée et milieu de journée » signale-t-on d'ailleurs sur la page Internet que la Lpo Champagne-Ardenne dédie à leur migration.

Comme les deux tiers des oiseaux migrateurs, les grues cendrées n'hésitent pas à emprunter les chemins de la nuit pour migrer. Le jour, elles se nourrissent. Mais ce n'est pas les seules raisons pour lesquelles ces oiseaux mettent à profit l'obscurité nocturne pour entreprendre leur voyage vers leurs lieux d'hivernage.

De nuit, les migrateurs économisent leur énergie : l'air y est plus frais et plus dense et réduit ainsi les dépenses énergétiques. ET c'est justement pour s'économiser que les grues cendrées volent en V. Le gain d'énergie peut atteindre jusqu'à 40% ! L'hyperthermie et la déshydratation les menacent bien moins. Enfin les vents y sont plus favorables.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Juillet 2019 - 16:09 La huppe fasciée en goguette à Bibi


Nouveau commentaire :
Twitter


Diapo à la Une

Zoom

Le littoral basque voit rouge

Les orages ont renvoyé aux oubliettes l'alerte canicule sur le Pays Basque et donné un coup de balai aux mauvaises particules de nos cieux. Conséquences : la qualité de l'air vire au vert et l'océan voit rouge sur la côte.

26/07/2019




Partager votre site


On marche sur la tête !

Le coq n'était pas en pâte

On aurait bien aimé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info relayée par les média locaux vendredi ne serait ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour en arracher la tête... lors d'un repas de fêtes. Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, réprésentant de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.



La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement