xoriburu.info
Les animaux entre ciel et terres sauvages

Les foulques macroules ne sont pas des poules mouillées


Mardi 13 Mai 2014


Sur des étangs et les lacs du Pays Basque, la foulque macroule couve. Oisillons ébouriffés, les quelques poils d'un duvet jaune qui se battent en duel sur leur tête rouge... Rencontre.




Masque vénitien pour la foulque macroule ©V.B.
Masque vénitien pour la foulque macroule ©V.B.
Sur son nid de branches luisantes, le masque vénitien reste de marbre. Marbre blanc sur ramage noir, l'oiseau ouvre l'œil. Œil rouge à qui rien n'échappe. La foulque macroule veille sur sa nichée. Sous ses ailes repliées, trois corps dodus.

Père et mère à chacun sa couvée

Nichée de foulques macroules
  • Nichée de foulques macroules
  • Jeune foulque macroule
  • Foulque macroule et ses petits sur son nid
  • Foulque macroule sur son nid
  • Foulque macroule juvénile
Têtes hirsutes, quelques poils de duvet jaune en bataille sur une tête rouge. Etrange spectacle que ces vilains petits canards. Mais les foulques macroules ne sont justement pas des canards. Elles ont pour mot d'ordre les gruiformes (1). Et pour famille les rallidés.

La dame est sans complexe. Royale, elle trône sur sa maison du dessus des eaux. Maison de branches piquées ça et là, le fond tapissé d'herbes. La foulque est fière comme un paon : la maison d'à côté a un sac de plastique comme lit !

La foulque a couvé ses œufs quelque trois semaines avant que ses oisillons en sortent. Quelques jours passés, et le couple se partage la nichée. La mère toujours trônant sur son appartement douillet avec quelques-uns de ses oisillons, le père s'en allant avec les autres dans un nid construit par ses soins ! Ainsi va la parité de la nature.

La foulque macroule n'est pas une poule d'eau

La poule d'eau, grandes pattes vertes, porte un masque rouge adulte ©V.B
La poule d'eau, grandes pattes vertes, porte un masque rouge adulte ©V.B
Echauffourée à fleur d'eau. Des gouttelettes jaillissent. Un masque vénitien à la croupe sombre de son congénère. Les quatre ailes battent le rythme sur le lac et embarquent les deux guerrières dans une courte et folle course poursuite.

La foulque macroule défend son territoire sans coup férir. L'oiseau n'est pas une poule mouillée. Encore moins une poule d'eau. Une de ces poules peureuses qui à la moindre alerte partent à couvert. La foulque macreuse n'en voudra pas à sa cousine si souvent l'homme les confond.

L'une et l'autre appartiennent au même ordre. A la même famille. Mais toutes deux ne fréquentent pas le même club dont elles portent la couleur sur les lacs et étangs qu'elles se partagent. Masque blanc pour l'une. Rouge pour la seconde.


(1) les canards sont de l'ordre des ansériformes et de la famille des anatidés.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Juillet 2019 - 16:09 La huppe fasciée en goguette à Bibi


Nouveau commentaire :
Twitter


Diapo à la Une

Zoom

Le littoral basque voit rouge

Les orages ont renvoyé aux oubliettes l'alerte canicule sur le Pays Basque et donné un coup de balai aux mauvaises particules de nos cieux. Conséquences : la qualité de l'air vire au vert et l'océan voit rouge sur la côte.

26/07/2019




Partager votre site


On marche sur la tête !

Le coq n'était pas en pâte

On aurait bien aimé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info relayée par les média locaux vendredi ne serait ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour en arracher la tête... lors d'un repas de fêtes. Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, réprésentant de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.



La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement