xoriburu.info
Eko-société

Les couleurs du Crac Europe au départ du 4L Trophy


Vendredi 20 Février 2015


Ce jeudi 19 février, plus de 1200 4L se sont retrouvées sur le parking de la halle d'Iraty à Biarritz. Leurs équipages s'apprêtaient à franchir la ligne de départ du 4L Trophy. Parmi eux, Margot et Pauline qui arboraient les couleurs du Crac Europe.




Margot et Pauline porteront, entre autres sponsors, les couleurs du Crac Europe lors du 4L Trophy ©Crac Europe
Margot et Pauline porteront, entre autres sponsors, les couleurs du Crac Europe lors du 4L Trophy ©Crac Europe
Plus de mille 4L hier sur le parking de la halle d'Iraty à Biarritz. Mille équipages qui allaient partir pour la grande aventure du 4L Trophy. Direction le Maroc pour 6000 kilomètres dans les roues. Et parmi eux, Margot et Pauline, deux étudiants en BTS à Rodilhan qui pavoisaient aux couleurs d'une association, le Crac Europe.


Margot et Pauline ont été touchées par la lutte anti corrida et son combat pour l'interdiction des enfants mineurs dans les arènes

Crac 4L Trophy devant les arènes de Bayonne la veille
  • Crac 4L Trophy devant les arènes de Bayonne la veille
  • Plus de mille équipage au 4L Trophy au départ de Biarritz
  • Margot et Pauline franchissent la ligne de départ au  4L Trophy
  • Margot et Pauline équipage de la 4L aux couleurs du CRAC Europe et Caroline, délégué du 64
« Toutes les 4 L ont avec beaucoup d'émotion et de joie démarré leurs moteurs, sirènes au point, en rugissant toutes vers la ligne de départ. Margot et Pauline ont franchi la ligne vers 14 heures, on pouvait lire dans leurs yeux beaucoup d'émotion et de motivation pour ce grand départ humanitaire, brandissant le drapeau du Crac Europe » raconte Carole Saldain, déléguée de l'association dans les Pyrénées-Atlantiques.

La veille, les trois femmes s'étaient retrouvées devant les arènes de Bayonne où les journalistes étaient attendus. Des lieux qui chaque été accueillent des corridas. Des corridas contre lesquelles milite le Crac Europe. « Le but de leur aventure, est avant tout humanitaire. Très touchées par la lutte anti corrida, et notre combat pour l'interdiction des enfants mineurs dans les arènes, Margot et Pauline sillonneront l'Espagne, puis direction le Maroc, pour transmettre un message très fort, poursuit Carole Saldain. De plus en plus de jeunes comme elles demandent l'abolition de la corrida. »

Et d'ajouter : « Nous sommes heureux d'avoir pu rencontrer deux belles personnes qui n'oublient pas de parler d’humanité envers tous les êtres vivants, sans oublier nos sans voix.  »

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement