xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

Les chiens de race investissent la Ficoba dimanche


Mardi 21 Avril 2015


On les voit parfois sur les plages, un chien le nez collé au vol d'un frisbee. La discipline courue aux Etats-Unis comme au Japon sera l'une des animations proposées par l'exposition internationale canine du Gipuzkoa dimanche prochain à la Ficoba d'Irun. Exposition où 900 chiens s'affronteront.




L'exposition internationale canine du Gipuzkoa accueillera 600 chiens français sur les 900 présents ©V.B.
L'exposition internationale canine du Gipuzkoa accueillera 600 chiens français sur les 900 présents ©V.B.
Le disc dog est un jeu, voire un sport largement pratiqué aux Etats-Unis, au Japon ou en Europe. Il faut dire que cette discipline est peu coûteuse. Un simple frisbee fait l'affaire. Beaucoup d'espace, ou alors gare aux vitres des maisons, et voilà le chien lancé à sa poursuite. Mais pas seulement : les pros s'engagent dans des figures savantes. Un bon moyen d'interagir avec son chien, sans problème cardiaque ou respiratoire. Et c'est justement ce que propose de découvrir dimanche prochain, le 26 avril, la Société canine du Gipuzkoa à la Ficoba, le parc d'exposition d'Irun.

L'exposition canine du Gipuzkoa fêtera sa 37e édition

Caniches, mais aussi setters, bouledogues, huskies... s'affronteront dimanche pour la Coupe du Roi ©V.B.
Caniches, mais aussi setters, bouledogues, huskies... s'affronteront dimanche pour la Coupe du Roi ©V.B.
C'est dans le cadre de sa 37e exposition internationale canine du Gipuzkoa que la Société canine organise cette animation. Une exposition qui au fil des années n'a cessé de croître. Elle est devenue une institution, et pas seulement outre-Bidassoa. Car elle attire de très nombreux visiteurs et éleveurs du Pays Basque nord et d'ailleurs en France.

Les uns y découvrent des races qu'ils ne connaissent pas toujours et leurs champions. Car les chiens sont là pour gagner gloire et titres. Les seconds, les éleveurs français, qui courent les concours, des récompenses internationales qu'ils épingleront au curriculum vitae de leurs protégés à quatre pattes.

En fait sur les 900 chiens présents dimanche, 900 spécimens, 600 seront de nationalité française ! « Ces chiffres, a affirmé Javier Redondo, augurent une importante affluence de visiteurs, à laquelle il faut ajouter la forte présence d'exposants en dehors du Gipuzkoa. C'est pourquoi ce week-end il y aura une grande activité supplémentaire à Irun et dans la région.»

Meileur chien de l'exposition, meilleure jeune promesse... de nombreux titres seront distribués au cours de ce dimanche 26 avril

L'exposition attire de nombreux visiteurs des deux côtés de la Bidassoa ©V.B.
L'exposition attire de nombreux visiteurs des deux côtés de la Bidassoa ©V.B.
Comme chaque année, c'est à 9h30 que le concours débutera. Concours d'abord par race puis par groupe à partir de 16 heures. En ligne de mire : l'élection du meilleur chien de l'exposition et le gagnant de la Coupe du Roi, le must. Enfin deux autres récompenses intéresseront les éleveurs, le Certificat d'aptitude au Championnat d'Espagne (CAC) et le Certificat d'aptitude internationale (CACIB).

Outre ces prix, les chiens s'affronteront au cours d'autres grandes finales telles que le Meilleur couple, le Meilleur lot d'élevage, le Meilleur vétéran, la Meilleure jeune promesse, le Meilleur chiot et la Meilleure race espagnole. Parmi le jury, comme toujours à caractère international, participeront des juges de Belgique, Slovénie, Espagne, France, Luxembourg et Suède.

Que les visiteurs se le disent, l'exposition n'est pas un marché : aucun chiot ni adulte n'y seront à vendre. Vente interdite par la Société canine du Gipuzkoa dans le cadre de son exposition. En outre, seuls les chiens qui concourent sont admis dans l'enceinte. Alors laissez votre mascota (1) faire la sieste. Au frais. Chez vous et non dans la voiture. les coups de chaleur sont toujours vite arrivés.

(1) animal de compagnie.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement