xoriburu.info
Les animaux de nos villes et campagnes

Les chats prennent la boîte à la Ficoba


Dimanche 8 Avril 2018


Des dizaines de boîtes transparentes où des corps langoureux attendent l'heure H... Ces 7 et 8 avril, des dizaines de chats de race allaient s'affronter pour le titre suprême de l'exposition internationale féline organisée à la Ficoba d'Irun. Diaporama.




C’est leur boîte. Une boîte dans laquelle ils voyagent, dînent et boivent. Une boîte dont les grandes portes et fenêtres en plastique reflètent sur leurs corps un flou artistique, y impriment leurs lettres... Ces boîtes sont leur havre dans un monde de compétition acharnée.

Le Main Coon, un géant serein

Ces 7 et 8 avril, la Ficoba à Irun accueillait une nouvelle fois une exposition internationale féline. Une exposition organisée par le club hendayais Amobs Star. Si la plupart des propriétaires qui y avaient inscrit leurs chats étaient de nationalité française, d’autres participants venaient du Gipuzcoa, de Biscaia, des Asturies et de la Catalogne.

Leurs chats allaient passer sous les fourches caudines de juges. Juges d'origine internationale, avec des représentants de la France, la Belgique, des Pays-Bas, de l'Espagne et du Canada. Et vraiment très bonnes pâtes, les félins allaient se laisser manipuler comme des poupées. Bien loin de l’image de leurs pairs, qui errent dans les rues, libres dit-on.

Cette année, une nouveauté : la présence du club français de la race Maine Coon. Le Main Coon, un chat originaire des États-Unis, est dit-on aussi le géant des chats. Ils peuvent peser jusqu'à quatorze kilos, une fois adultes. Imposants peut-être, mais sereins.

Examinés sous toutes les coutures, les chats allaient concourir pour la gloire et les titres de Champion international, Grand Champion international, Champion d'Europe ou Grand Champion d'Europe. Que le meilleur gagnât donc.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2019 - 10:30 Le Desman, animal secret des Pyrénées


Nouveau commentaire :
Twitter


Diapo à la Une

Zoom

Le littoral basque voit rouge

Les orages ont renvoyé aux oubliettes l'alerte canicule sur le Pays Basque et donné un coup de balai aux mauvaises particules de nos cieux. Conséquences : la qualité de l'air vire au vert et l'océan voit rouge sur la côte.

26/07/2019




Partager votre site


La côte basque en images

On marche sur la tête !

Le coq n'était pas en pâte

On aurait bien aimé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info relayée par les média locaux vendredi ne serait ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour en arracher la tête... lors d'un repas de fêtes. Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, réprésentant de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.



La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche


Inscription à la newsletter

Téléchargement