xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

Les chats et les chiens se déguisent aussi pour Halloween


Mercredi 22 Octobre 2014


La fête d'Halloween approche à grands pas. Si Biarritz a décidé d'inviter petits et plus grands à renouer avec cette fête américaine, outre-Atlantique, 23 millions d'Américains prévoient d'affubler aussi leurs chats, chiens et autre animal de compagnie d'un joli déguisement. La citrouille remporte tous les succès.




Les Etats-Unis dépenseront 350 millions de dollars pour déguiser leurs animaux de compagnie pour Halloween. Apprécieront-ils la plaisanterie ? ©V.B.
Les Etats-Unis dépenseront 350 millions de dollars pour déguiser leurs animaux de compagnie pour Halloween. Apprécieront-ils la plaisanterie ? ©V.B.
Les vacances d'automne tombent à pic. Biarritz qui avait laissé aux oubliettes Halloween depuis dix ans veut renouer avec cette tradition venue des Etats-Unis. La semaine prochaine, du 29 au 31 octobre, elle invite grands et petits à une Halloween garden party. Direction le Jardin public qui pour l'occasion deviendra le jardin des horreurs. Frissons et gourmandises garantis par les organisateurs.

La citrouille et le hot-dog au top ten des déguisements des chats, chiens...

Outre-Atlantique, Halloween continue à susciter des passions. Et les Américains cette année seront prêts à dépenser près de 7,4 milliards de dollars pour se déguiser, décorer leurs maisons et acheter bonbons et autres douceurs. Pas moins selon une étude réalisée par Prosper Insights and Analytics pour la Fédération nationale des détaillants.

75 millions d'Américains se disent prêts à se déguiser le 31 octobre, parmi lesquels 4,8 millions en sorcière et 2,6 millions en un animal quelconque. Côté enfants, ce sont les personnages de La Reine des neiges de Walt Disney qui devraient remporter la palme des costumes.

Si l'on peut comprendre l'engouement des plus ou moins jeunes à vivre une soirée d'horribles folies, il est plus surprenant d'apprendre qu'ils y invitent aussi leurs animaux de compagnie. Plus de 23 millions des personnes qui participeront à Halloween comptent bien déguiser qui son chat, qui son chien, qui son lapin ou sa tortue domestique. Et ils y consacreront quelque 350 millions de dollars ! Une bonne manne économique.

Au top ten des costumes animaux : la traditionnelle citrouille, le hot-dog avec un peu d'humour noir, le diable, l'abeille, le chat, Batman, Superman, la sorcière, le fantôme, le pirate et les personnages de Star Wars. Pas sûr maintenant que tous les animaux apprécieront.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter


Diapo à la Une

Zoom

Le littoral basque voit rouge

Les orages ont renvoyé aux oubliettes l'alerte canicule sur le Pays Basque et donné un coup de balai aux mauvaises particules de nos cieux. Conséquences : la qualité de l'air vire au vert et l'océan voit rouge sur la côte.

26/07/2019




Partager votre site


On marche sur la tête !

Le coq n'était pas en pâte

On aurait bien aimé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info relayée par les média locaux vendredi ne serait ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour en arracher la tête... lors d'un repas de fêtes. Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, réprésentant de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.



La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement