xoriburu.info
Coin des arts

Les balades d'Ibai : La Bastide Clairence


Mardi 26 Août 2014


Accompagner mes amis sur les chemins du Pays Basque ? C’est possible. Moi, Ibai, chienne aux poils blancs, bavarde comme une pie, l’ai bien fait. Première balade à la découverte des 712 ans d’histoire de cette bien jolie bastide basque.




Nous sommes au début du XIVe siècle, le territoire où La Bastide Clairence va bientôt s’élever appartient au royaume de Navarre. A l’ouest le Labour aux mains du roi d’Angleterre. Au nord le royaume de France. A l’est le Béarn. Le royaume de Navarre n’a plus de port sur l’océan Atlantique, délogé du Gipuzkoa par les rois de Castille. C’est donc au nord qu’il va chercher un débouché maritime pour son commerce. Au nord où coule la Joyeuse (ou Aran) affluent de l’Adour. Un port fluvial y voit alors le jour. Et en 1312 Louis Ier de Navarre, donne l’ordre d’y fonder une bastide. Elle s'appellera La Bastide Clairence. Ibai et ses amies ont baguenaudé dans ses rues. Petite visite guidée à télécharger ici

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Octobre 2016 - 19:36 Le Jardin public est tombé sur un os


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement