xoriburu.info
Les animaux de nos villes et campagnes

Les Animaliades en ligne de mire


Mardi 24 Novembre 2015


Une nouvelle fois, c'est la fondation Brigitte Bardot qui monte au créneau contre le salon les Animalières qui doit se tenir à Biarritz ce samedi 28 novembre à Biarritz.




Déjà en 2012, Daniel Raposo, délégué départemental de la fondation Brigitte Bardot, avait organisé un appel à l'adoption ©V.B.
Déjà en 2012, Daniel Raposo, délégué départemental de la fondation Brigitte Bardot, avait organisé un appel à l'adoption ©V.B.
Ce samedi 28 novembre, la Halle d'Iraty à Biarritz accueillera le salon Les Animaliades. Un salon qui avant Noël, propose aux éleveurs de chiens, surtout et de chats de vendre leurs portées. Mais la fondation Brigitte Bardot a l'œil. Dès que le salon pointe son nez, ses bénévoles organisent un petit évènement à leur manière. Ils seront présents devant la Halle « pour sensibiliser les visiteurs de ce salon mercantile. »

N'achetez plus, adoptez dans les refuges

La fondation profite de ce contre-évènement pour lancer un appel à l'adoption et fustiger les ventes dans les animaleries ou par petites annonces par les particuliers.

« C’est un véritable S.O.S à l’adoption que je lance au travers de ma Fondation, explique Brigitte Bardot dans un communiqué. Nous sommes submergés par les abandons, les refuges sont saturés, les fourrières dépassées sont trop souvent dans l’obligation d’euthanasier à la chaine pour laisser les places libres aux nouveaux arrivants. Les animaleries regorgent de chiots et chatons provenant souvent des pays de l’est. Vendus des fortunes, victimes de la consanguinité, leurs taux de mortalité sont effrayants et prévisibles. Combien de clients nous rapportent ces pauvres bêtes malades qu’ils ont payé très cher, souvent à crédit, et qu’ils ne veulent pas soigner ni garder. C’est scandaleux ! Les chiots issus de la reproduction chez les particuliers, vendus par petites annonces, viennent encore grossir les meutes d’abandons. La stérilisation des chiennes et des chattes est une obligation indispensable qui ne représente aucun danger pour leur santé bien au contraire. »

La présidente de la fondation lance un appel avant Noël : « Alors n’achetez plus, adoptez dans les refuges ! Offrez-leur le plus beau cadeau : une famille ! »

AU Pays Basque, il existe deux refuges, l'un à St Jean de Luz le second à Bayonne.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2019 - 10:30 Le Desman, animal secret des Pyrénées


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement