xoriburu.info
Eko-société

Le temps des muguets


Dimanche 1 Mai 2011


« Le temps du muguet » est à son origine une chanson russe, composée en 1955 par Vassili Soloviov-Sedoï pour la musique et Mikhaïl Matoussovski pour les paroles. Son titre est alors « Les nuits de Moscou ». C’est en 1959 que l’artiste Francis Lemarque l’interprète librement en français et lui donne pour nom celui que nous connaissons aujourd’hui.




Le temps des muguets

Le temps du Muguet

Il est revenu, le temps du muguet

Comme un vieil ami retrouvé

Il est revenu flâner le long des quais

Jusqu'au banc où je t'attendais

Et j'ai vu refleurir

L'éclat de ton sourire

Aujourd'hui plus beau que jamais



Le temps du muguet ne dure jamais

Plus longtemps que le mois de mai

Quand tous ses bouquets déjà seront fanés

Pour nous deux rien n'aura changé

Aussi belle qu'avant

Notre chanson d'amour

Chantera comme au premier jour



Il s'en est allé, le temps du muguet

Comme un vieil ami fatigué

Pour toute une année, pour se faire oublier

En partant il nous a laissé

Un peu de son printemps

Un peu de ses vingt ans

Pour s'aimer, pour s'aimer longtemps

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement