xoriburu.info
Ecosystèmes

Le développement durable, oui mais....


Samedi 31 Juillet 2010


Penser au développement durable est une chose. S'y investir est un second pas que les entreprises ne sont pas toujours prêtes à franchir selon un sondage BVA publié le 29 juillet dernier par Bercy sur son site.




Les projets d'investissements dans le développement durable restent souvent dans les cartons des entreprises. Interrogées sur le sujet en juin dernier par BVA pour le ministère de l'Economie, plus de la moitié d'entre elles ont déclaré qu'elles ne comptaient pas s'y investir. A contrario, 32% avaient déjà franchi le pas et 15% projetaient de la faire.


Ces chiffres globaux cachent de fortes disparités selon la taille des entreprises. Les sociétés de 50 à 250 salariés sont les plus dynamiques en matière de développement durable. Près de la majorité d'entre elles (49%) se s'y sont déjà impliquées financièrement alors que les TPE (moins de 10 salariés) sont 56% à ne pas en avoir l'intention.

Trois secteurs économiques sont les plus en avance: les agriculteurs, le BTP et les services. "Cela montre que le développement durable est sans doute pris avant tout dans son acceptation environnementale, analyse BVA, ces secteurs étant plus que les autres soumis à des obligations ou à de fortes incitations en la matière (utilisation d'engrais, émission de gaz à effet de serre notamment)."

En mars dernier, le même institut opérait un sondage pour le compte de la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises. Et selon les résultats, 81% des pme sondées avaient précisé qu'elles avaient intégré la question dans leur réflexion. "Il y a donc encore un fossé entre la réflexion et l'investissement' note l'organisme. La crise économique n'y est sans doute pas étrangère.

Virginie Bhat


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement