xoriburu.info
Ecosystèmes

Le carburant du Luno est en boîte


Samedi 8 Février 2014


Les familles ont fait fi du mauvais temps pour regarder ce samedi après-midi le spectacle : le Luno déchiré en trois au chevet duquel les hommes sont. Ils viennent d'achever le pompage du carburant que le ventre du cargo abritait.




Le vent souffle fort sur la petite plage de la Barre d'Anglet. Il embarque dans ses rafales les mouettes et les goélands qui s'obstinent à frôler la houle. Sur la promenade, des familles appareils photos ou tablettes à la main. On y entend même parler Castillan. Emmitouflées dans leurs manteaux, clic-clac. Dans leurs boîtes, le château du cargo Luno renversé qui au pied de la digue subit l'assaut des vagues. Il est 17 heures, le ciel est plombé.

Le Luno est désormais à vide de carburant

Le Luno - Anglet
  • Le Luno - Anglet
  • Le Luno - Anglet
  • Le Luno - Anglet
  • Le Luno - Anglet
Une voiture de CRS ouvre la voie à deux camions-citernes. Le cortège quitte la plage des Cavaliers où la proue du Luno s'est échouée. Depuis le début de la matinée, les équipes s'affairaient au pompage du carburant que les cuves de la proue contenaient encore. Autour de 80 tonnes qu'elles ont pompées au fil des heures. Opération terminée : le ventre du Luno est désormais vide.

Restera à démanteler le navire. Lundi, les autorités publiques, les services de la ville d'Anglet, l'armateur et les assureurs se réuniront pour décider de la bonne méthode. « L'assureur de l'amateur va lancer un appel d'offres : seules 4 à 5 sociétés sont capables de réaliser ce démantèlement » tweete le maire de la commune, Jean Espilondo à ses abonnés. Le démantèlement du Luno pourrait bien prendre quelques semaines.

Sur la poupe du Luno, les hommes plient bagage et rangent les tuyaux de pompage dans le camion. Les spectateurs courbent la tête sous le vent et les embruns. Sur la promenade, deux caméras filment leurs dernières images. La menace d'une marée noire est enfin écartée.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2018 - 14:59 Biarritz aime la glisse, même sous la neige

Mercredi 21 Février 2018 - 17:16 Après les pluies, le soleil


Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement