xoriburu.info
Les animaux de nos villes et campagnes

Le cani-triathlon revient à Vieux-Boucau en octobre prochain


Mercredi 4 Juillet 2018


De la course, du vélo, du paddle... Pourquoi le faire seul quand on peut le faire à deux ? Le cani-triathlon est dores et déjà programmé pour la rentrée à Vieux-Boucau. Et les pré-inscriptions ouvertes.




De la course, du vélo, du paddle... Pourquoi le faire à deux jambes quand on peut le faire à six pattes ? Si les humains s'éclatent à ces sports, les chiens ne sont pas en reste. Certains de ces quatre pattes aiment courir aux côtés de leurs maîtres, et s'ils ne peuvent enfourcher encore une bicyclette à leur mesure, ils peuvent les accompagner, les coussinets sur terre.

Et le paddle ? On connaît des chiens qui n'y rechignent pas. Pour ces couples intrépides, et ceux qui ne savent pas encore qu'ils le sont, il y aura une troisième édition du cani-triathlon à Vieux-Boucau le dimanche 7 octobre prochain.


Pré-inscriptions au cani-triathlon ouvertes

Tout au long de cette journée, les organisateurs proposeront pas moins de sept activités où chiens et humains iront de concert : triathlon (paddle/canoë, vtt/trottinette/roller, cross), course en relais, initiation au cani-paddle , randonnée cani-paddle, démonstrations de chiens de sauvetage en mer, tout au long de la journée, par le club "Les Pattes à l'Eau Bordelaise", sur la plage du lac, atelier cani-frisbee sur la plage du lac, de 15h à 16h et nouveauté 2018 un atelier cani-yoga.

Les pré-inscriptions sont déjà ouvertes sur le site des organisateurs, la clinique vétéinaire Zotozte à Bidart ou par mail (contact@zatozte.fr ). Réponse dans un délai de 10 jours (la compétition est limitée à 60 participants pour les sessions individuelles et 20 équipes pour l'épreuve par équipe). En cas d'acceptation, il faudra envoyer un chèque de 15 ou 20 euros, afin de valider l'inscription.

Les Toutous surfeurs cèdent la place

C'est en 2014 que Vieux-Boucau accueille une première manifestation d'un type un peu différent. Cette année-là, les chiens ont joué les toutous surfeurs, glissant sur les vagues en surf. Cette année-là l'évènement est organisé par l'association Les Toutous surfeurs. A l'initiative de cette opération, deux jeunes vétérinaires de Bidart. Des professionnels qui n'ont alors pas le droit déontologique d'utiliser le nom de leur cabinet pour communiquer sur ce genre d'évènement. Ils le feront par le biais de leur association.

Depuis les choses ont changé et la déontologie vétérinaire adouci ses moeurs et libéré un peu la communication de la profession à l'égard du public ou autres professionnels. Ce qui permet désormais au cabinet vétérinaire Zazoste de reprendre les rênes de communication des manifestations organisées précédemment par l'association Les Toutous surfeurs.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Mai 2019 - 10:30 Le Desman, animal secret des Pyrénées


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

1 031 773 signatures contre les cages à poules

Une initiative citoyenne européenne lancée contre les cages en élevage a mobilisé jusqu'à ce jour plus d'un million de personnes. De quoi bientôt saisir l'Union européenne pour lui demander d'y mettre fin. Le Brexit menaçant, le Royaume Uni en a été écarté.

04/06/2019





Partager votre site



Recherche

La côte basque en images

La puce à l'oreille
30/05/2019

Coup de filet chez les pilleurs d'oiseaux

Les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage ont réalisé un joli coup de filet les 2 et 4 avril derniers dans le Nord : 21 verdiers d'Europe, 18 chardonnerets élégants, 12 linottes mélodieuses 10 sizerins flammés, 20 tarins des aulnes, 23 pinsons des arbres, 3 pinsons du Nord et 4 moineaux domestiques. Les 112 passereaux sauvages avaient été placés sous les barreaux par des particuliers peu scrupuleux qui n'avaient rien trouvé mieux que se servir chez dame Nature pour satisfaire leur soif d'euros. Ces oiseaux sont de fait le sujet d'un trafic bien organisé qui ira les exhiber dans des concours de chant ou de beauté « qui se déroulent principalement en Belgique. Les oiseaux, même ceux nés et élevés en captivité - dont la réglementation est plus souple - se reproduisent très mal. Le taux de survie est médiocre : au maximum 4 à 5 ans. D’où un turn over important. Les oiseaux sauvages capturés en nature alimentent toute la filière », explique l'ONCFS. Le trafic est juteux : 70 euros pour un chardonneret capturé dans son milieu. Le collectionneur doublera, voire triplera, la mise pour l'oiseau blanchi, avec une fausse bague homologuée. « Certains croisements permettent d’obtenir des spécimens très recherchés pour la qualité de leur chant ou pour leurs mutations. Les oiseaux « mutés » sont revendus entre 400 et 600 euros pièce pour les mutations courantes, et jusqu'à 1000 euros pour les plus rares. » Et pendant ce temps, les populations déclinent, de 40 % au plan national pour le chardonneret, de 80 % pour les effectifs nicheurs de la linotte mélodieuse en Nord Pas-de-Calais sur la période 1995 à 2014.



On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Téléchargement