xoriburu.info
Zooms

Le bourreau de Diabolo écope de trois mois de prison ferme


Jeudi 19 Juin 2014


En octobre dernier, une bonne étoile a sauvé Diabolo de la mort programmée. Abandonné le long d'une voie de chemin de fer au Puy-en-Velay, il manque de mourir, affamé, une plaie béante au cou cisaillé par une corde. Mardi, le tribunal a condamné l'auteur des faits pour abandon volontaire et actes de cruauté.




Le 27 octobre 2013, un promeneur, alerté par des cris, fait une bien horrible découverte : attaché court à un arbre près d'une voie de chemin de fer au Puy-en-Velay, un chien maigre comme un coucou se débat contre la mort. A force de se débattre, le lien a coupé la peau de son cou et la plaie est béante.

L'adoption de Diabolo rescapé de l'enfer est désormais définitive

L'animal, un beagle, est aussitôt amené chez le vétérinaire qui parvient à recoudre la blessure. Le Beagle qui porte le nom de Diabolo est ainsi sauvé in extrémis, confié aux bons soins d'une famille d'accueil de la région. Il y recouvrira ses forces.

Les autorités retrouvent rapidement le tortionnaire de Diabolo. Il sera poursuivi par la justice pour abandon volontaire d'un animal domestique et acte de cruauté. L'histoire de Diabolo dépasse les frontières départementales : l'émission 30 millions d'amis se déplace pour un reportage.

Et le 20 mai dernier, le tribunal de grande instance du Puy-en-Velay examine l'affaire. Si l'auteur présumé des faits ne se présente pas devant les juges, sa victime est bien là. Diabolo sera même présenté à la présidente de l'audience. A ses côtés, toutes les parties civiles sont représentées : la SPA de Haute-Loire, la SNDA, l'association Stéphane Lamart, la fondation 30 millions d'amis et la fondation Brigitte bardot.

L'homme incriminé a déjà sept condamnations à son passif, dont l'une pour détention d'un chien dangereux sans autorisation ! Le vice-procureur demande six mois de prison, dont trois assortis d’un sursis, avec la confiscation de Diabolo, l’interdiction à vie d’avoir des animaux et la confiscation de ceux qu’il possède déjà. Le tribunal décide de renvoyer sa décision au 17 juin.

Mardi donc, le tribunal rend sa décision finale. L'homme n'est toujours pas là pour l'entendre, les associations de protection animale ont fait le déplacement. De même Diabolo et le couple qui avait souhaité l'accueillir suite au reportage télévisé.

La Justice qui a suivi la demande du procureur reconnaît le tortionnaire de Diabolo coupable d’abandon volontaire et d’acte de cruauté et le condamne à une peine de six mois de prison, dont trois ferme, et mise à l'épreuve, et à 4 000 euros de dommages et intérêts aux parties civiles. Diabolo âgé de six ans va désormais pouvoir couler des jours heureux auprès du couple : son adoption est désormais définitive.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:36 Pas de tracts contre les Animaliades


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement