xoriburu.info
Eko-société

Le barrage de Sivens à Bayonne


Lundi 24 Novembre 2014


LGV au Pays Basque, barrage à Sivens... Les associations qui dénoncent les GPII, grands projets inutiles et imposés, organisent une soirée publique d'information à l'IUT de Bayonne le 5 décembre prochain.




Le barrage de Sivens à Bayonne
GPII, quatre petites lettres pour désigner des grands projets inutiles et imposés... Ils sont nombreux au yeux de associations qui les dénoncent : la LGV au Pays Basque, le barrage de Sivens dans le Tarn, l'aéroport à Notre Dame des Landes, la ferme des mille vaches dans le Nord Pas de Calais, le port extérieur de Pasaia au Gipuskoa...

En 2010, les associations signaient la charte d'Hendaye

C'est peut-être à Hendaye en 2010 que les premières associations ont lancé le premier mouvement organisé de résistance européenne. Mobilisées contre la construction des lignes à grande vitesse et de lignes dédiées au fret rapide à grande capacité dans leurs pays respectifs, France, Espagne et Italie, elles décident de signer une déclaration commune, dite Charte d'Hendaye.

Une charte où elles constatent, entre autres, que « ces projets constituent pour les territoires traversés un désastre écologique, socio-économique et humain : destruction de zones naturelles et de terres agricoles, nouveaux couloirs de nuisances et dégradation de l’environnement avec impacts négatifs importants pour les riverains ». Elles y demandent tant à l'Union européenne qu'à leur Etat révision de la stratégie sur les transports européens et un « véritable débat ».

Le 5 décembre, le barrage de Sivens au cœur de la soirée bayonnaise

Un an plus tard, le premier forum européen contre les grands projets inutiles et imposés se déroulait à Venaus en Italie. Depuis lors, d'autres mouvements de l'Union européenne se sont associés aux pionniers. Et aux grands projets ferroviaires, ce sont adjoints d'autres programmes dénoncés par les associations.

Chaque année se déroule la semaine européenne contre les GPII. Et c'est dans ce cadre que le Cade, Collectif des associations de défense de l’environnement, Bizi !, le comité local de soutien à Notre Dame des Landes, Attac et le collectif Vigan Pays Basque organisent une soirée d’information (1) sur la question le 5 décembre prochain.

Accueillie par l'IUT de Bayonne la soirée sera consacrée au barrage de Sivens. Les organisateurs donneront la parole aux opposants du projet et diffuserons des vidéos sur leur combat.

(1) Entrée libre : dès 20 heures, buffet végétalien avec des assiettes de pintxo bio/local/végétalien à 5euros/euskos.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement