xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

La protection animale appelle à l'adoption devant les Animaliades de Biarritz


Lundi 26 Novembre 2012


Alors que les Animaliades tenaient leur salon de vente de chiots et de chatons à Biarritz ce week-end, une dizaine de militants de la protection animale ont voulu informer et sensibiliser les visiteurs à l'adoption sur le parvis de la halle d'Iraty.




Sam, Denver, Yellow ou Jazzy... attendent au refuge de Txakurrak une famille. "Adoptez plutôt qu'achetez" ont voulu sensibliser les militants de la protection animale devant les Animaliades ce week-end
Sam, Denver, Yellow ou Jazzy... attendent au refuge de Txakurrak une famille. "Adoptez plutôt qu'achetez" ont voulu sensibliser les militants de la protection animale devant les Animaliades ce week-end
Il y a un mal-être dans la société. Les gens se tournent vers les animaux pour trouver du réconfort, constate Daniel Raposo de la fondation Brigitte Bardot. Mais il y d'autres façons d'avoir un chien ou un chat chez soi que de l'acheter : l'adoption ! Accueillir chez soi un animal est un acte d'amour. Or, il existe des centaines de chiens et de chats abandonnés que les refuges ont reccueillis. » Des chats et des chiens attendant qu'une famille leur ouvre grand leur coeur, et leur maison.


Txakurarrk accueille 170 chats et 130 chiens !

Alors pour sensibiliser les futurs acquéreurs d'animaux de compagnie, une dizaine de militants de la protection animale se sont rendus sur le parvis de la halle d'Iraty à Biarritz qui accueillait les Animaliades, salon de vente de chiots et de chatons. En mains, des pancartes qui affichaient la frimousse de quelques chiens, pensionnaires du refuge Txakurrak à Bayonne.

« J'ai demandé au refuge de nous préparer quelques photos de ses pensionnaires, ajoute Daniel Raposo. Les photos ont interpellé les visiteurs qui ne savent pas souvent qu'un refuge existe à côté de chez eux. Certains nous ont même demandé son adresse ! Nous voulions leur faire prendre conscience qu'acheter un animal, comme un objet, n'est pas une solution. Alors que les refuges autour d'eux son saturés. Txakurrak accueille aujourd'hui 170 chats et 130 chiens. Et comme dans tous les refuges il n'abrite pas que des vieux animaux. Mais des animaux de race... et même des chiots.  »

Aujourd'hui, l'abandon laisse sur le carreau tous les animaux. Que ces animaux soient nés d'une haute lignée ou d'un moment d'égarement entre deux chiens au coin d'une rue. Que ces animaux soient jeunes ou moins jeunes. Il est dit que la France abandonne quelque 100 000 chiens et chats chaque année. Cent mille chiens et chats qui ne comprennent pas ce qui leur est arrivé. Ni pourquoi. Ils patientent simplement dans les refuges qui espèrent leur placement. Souvent la protection animale se demande quand la société va évoluer en la matière.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement