xoriburu.info
Zooms

La musique classique au secours de Sort à Saint-Sébastien

Musique


Jeudi 14 Juin 2012


Dix ans passés accroché à une chaîne... Une vie de chien ! Un concert a été organisé cet après-midi pour Sort à Saint-Sébastien




La musique classique au secours de Sort à Saint-Sébastien
Sort est un berger allemand. Âgé de dix ans environ, il a passé toute sa chienne de vie attaché à une chaîne. Son métier de chien : gardien de ferme. C'est au cours d'une promenade qu'une jeune femme a fait sa connaissance dans la campagne.

Une fois, deux fois... à force de passer devant son calvaire, elle s'est aperçue que Sort ne tenait pas sur ses pattes postérieures. Handicapé?

Accompagné d'un ami, elle parvint à convaincre le propriétaire de le lui confier. Autour de Sort s'est alors développée une chaîne de solidarité humaine. Des bénévoles l'ont accueilli, des vétérinaires lui ont prodigué les premiers soins, un centre de toilettage l'a débarrassé de ses bourres de poil souillé.

Des chaines oui... mais de solidarité

Les praticiens ont diagnostiqué une lésion à la colonne vertébrale. Ils l'ont opéré et Sort aujourd'hui est en convalescence. Demain, il devra trouver une famille d'adoption.

Sort n'est qu'un des nombreux chiens attachés à vie. Une vie de chien que les associations de protection du Gipuzkoa et d'ailleurs dénoncent. C'est la raison pour laquelle les associations Bubastis et Pacma ont décidé d'organiser un concert au nom de ces chiens condamnés à la chaine.

Des musiciens de l'orchestre symphonique d'Euskadi ont accepté l'enjeu et devaient jouer des partitions de Mozart ou des chansons de Beatles à Saint-Sébastien.

Les gains du concert (8 euros la place) doivent participer au rétablissement de Sort et réveiller les consciences.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Mars 2012 - 17:38 Le temps des caranavals

Mardi 21 Février 2012 - 00:16 Les animaux de la Grande Guerre


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement