xoriburu.info
Eko-société

La corrida fait un premier pas au Parlement d’Euskadi


Jeudi 26 Août 2010


Interdire les corridas en Euskadi ? Le débat pourrait bientôt être lancé au Parlement basque. De fait, le député de Ezker Batua-Berdeak, Mikel Arana a présenté une proposition de loi en ce sens. Le texte viserait à modifier la loi de protection des animaux adoptée en 1993 dont sont exclus les taureaux de corrida.




Après la Catalogne, le Parlement basque s'engagera-t-il sur la question de la corrida et les animaux qu'elle estoque? ©Xoriburu.info
Après la Catalogne, le Parlement basque s'engagera-t-il sur la question de la corrida et les animaux qu'elle estoque? ©Xoriburu.info
Ce n'est pas une initiative législative populaire qui a saisi le Parlement basque de la question tauromachique. Comme l'ont été les Parlements catalan et madrilène. Non, c'est le député Mikel Arana de Ezker Batua-Berdeak. Ce dernier a présenté une proposition de loi qui proscrirait les corridas en Euskadi. Il propose en outre de supprimer toute subvention du Gouvernement basque jusqu’à présent versée au mundillo.

Le texte vise à modifier la loi 6/1993 relative à la protection des animaux qui interdit, entre autres dispositions, les mauvais traitements à leur encontre. N’entrent pas dans le cadre de cette loi la chasse, la pêche, la protection et la conservation de la faune sylvestre dans son habitat naturel, les taureaux et l’utilisation des animaux à des fins expérimentales. Ces cinq activités sont règlementées par ailleurs.

Le chapitre IV de la loi fait référence aux spectacles taurins traditionnels tels les encierros ou autres sokamuturras. Il prohibe toute blessure, coup ou mauvais traitement sur les taureaux dans le cadre de ces spectacles dits traditionnels.

Dans sa proposition, Mikel Arana demande que les députés étudient les modifications pertinentes pour développer la loi de protection des animaux afin de garantir une protection efficace, en leur évitant les mauvais traitements, l’utilisation abusive et la souffrance inutile infligés par les personnes.

Le député considère qu’un débat doit s'ouvrir au Parlement basque. Ce débat répondra à la demande d’une société de plus en plus sensibilisée au traitement que l’on accorde aux animaux. Un débat d’ailleurs qui dépasse la question de la corrida.

Ezker Batua-Berdeak ne veut pas centrer le débat sur un choc des identités nationales, a précisé Mikel Arana. Pour ce dernier, la question n'est pas là : elle réside dans le respect à l’égard des être vivants. Le député fait allusion ainsi aux polémiques politiques qui, en juillet dernier, ont accompagné le vote sur le même sujet en Catalogne.

Ester Gran


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement