xoriburu.info
Les animaux entre ciel et terres sauvages

LA 3D ne veut pas tomber sur un bec du toucan


Jeudi 19 Février 2015


En décembre dernier, un toucan a été retrouvé le bec explosé par des enfants au Costa Rica. Des spécialistes ont proposé une reconstruction faciale. En 3D.




Grecia porte le nom de la région où il a été ramassé au Costa Rica. Estropié du bec par des enfants, l'oiseau est désormais sans défense et ne peut plus se nourrir. C'est donc le personnel du centre de réhabilitation Zoo Ave qui lui donne la becquée depuis quelques semaines.

La 3D pourrait reconstruire le bec du toucan

L'histoire de ce toucan a fait le tour du monde. Non seulement parce qu'il a été victime de cruauté gratuite mais parce que la technologie promet de venir à sa rescousse. De fait des entreprises costaricaines spécialisées dans l'impression 3D ont assuré qu'elles allaient travailler à lui pondre un nouveau bec.

Une prothèse avec une partie fixe l'autre mobile. Cette dernière pourrait être ainsi nettoyée voire remplacée. Car Grecia n'a pas fini de grandir : l'oiseau multicolore n'a que neuf mois.

Pour aider l'entreprise, une levée de fonds a été lancée qui a rapidement touché son but. L'argent qui sera récolté au-delà du seuil atteint servira à d'autres actions du centre Zoo Ave.

Une fois conçue la prothèse, les spécialistes devront trouver un moyen de la fixer sur Grecia. Dernier inconnue, et pas des moindres, le toucan acceptera-t-il son faux bec ?

Ce n'est pas la première fois que l'impression 3D vient au secours d'animaux en détresse. Il y eut Beauty un aigle dont le bec fut détruit par un coup de fusil en 2005. Quelques années plus tard, le centre qui le récupéra dans l'Idaho rencontra un ingénieur qui parvint à lui fabriquer une prothèse en 3D. Il la porta jusqu'à ce que un bout de bec se reconstitua.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Avril 2016 - 17:07 Des hirondelles survolent le lac Mouriscot


Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement