xoriburu.info
Zooms

Il n'y a pas pas que du rugby en Nouvelle-Zélande


Mardi 11 Octobre 2011





La Nouvelle-Zélande se serait bien contentée de la Coupe du Monde. Mais un sinistre écologique se joue en ce moment au large du port de Tauranga, au sud d’Auckland. Le 5 octobre dernier, un cargo battant pavillon libanais s’est échoué sur des récifs à moins de 20 kilomètres des côtes.

A son bord des containers de marchandises, certaines dangereuses pour les écosystèmes, et 1700 tonnes de fioul. L’équipage est sain et sauf. Mais le mauvais temps ce week-end a retardé le pompage des cuves et le débarquement des containers. Quelques tonnes de pétrole se sont déjà échappées du navire. Les autorités espèrent empêcher la marée noire qui mettra à mal cette région.

Déjà des oiseaux mazoutés ont été retrouvés, 53 morts et 17 vivants qui ont été dirigés vers un centre de soins animaliers. En attendant de maîtriser la situation, les autorités appellent les promeneurs à ne pas s’approcher des galettes de pétrole qui souillent les plages.

Et les autres zooms

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:36 Pas de tracts contre les Animaliades



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement