xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

Hasparren : une boïna pour un samoyède


Lundi 6 Octobre 2014


Regard expert du juge et suspense papable pour les candidats et leurs chiens à la coupe suprême. C'est finalement un samoyède qui a ravi la palme chez les adultes lors de l'exposition nationale canine organisée dimanche à Hasparren.




C'est à Jean-Paul Kerihuel, vice-président de la Société centrale canine qu'est revenue la mission de désigner le plus beau chien de la journée. Et après quelques tours de ring... Le juge a tranché : une boïna pour le samoyède. Une journée chargée d'émotion pour les maîtres et leurs chiens. De toute race et de toute taille en compétition à Hasparren pour cette exposition nationale canine organisée par l'association canine des Pyrénées-Atlantiques.

Le samoyède, une race des grands froids sibériens

Plus de 700 chiens se sont ainsi donné rendez-vous à Hasparren. Dont le samoyède, fourrure blanche épaisse. Un véritable nounours blanc en peluche ! Dans la classification internationale, cette race est listée dans le groupe 5 : chiens de type Spitz et de type primitif.

C'est en Russie septentrionale et Sibérie qu'elle est apparue. Dans ces rudes contrées, elle accompagnaient les tribus nomades des Samoyèdes. D'où son nom. Au nord de la région, poil blanc comme la neige, elle servait de chiens de traineaux et de chasse. Au sud, le poil blanc, noir ou taché de marron, les hommes les utilisaient comme chiens de troupeaux de rennes. Le jour à la tâche qui leur incombait. La nuit, dans les habitations de leurs maîtres comme chauffage d'appoint.

Puis en 1889, un de ces chiens quitte sa contrée pour la Grande-Bretagne. Il est ramené par le zoologiste Ernest Kilburn Scott qui venait d'un séjour de trois mois auprès du peuple samoyède. Un premier chien. Puis un second lors d'un prochain voyage... Le zoologiste fut suivi par d'autres explorateurs occidentaux.

Et c'est ainsi que le samoyède occidental prend pied outre-Manche. Les éleveurs britanniques qui s'y intéressent préfèrent une lignée blanche à toute autre couleur. Si paupières, truffe et lèvres sont noires, la robe de la race est blanc pur, crème ou blanc et biscuit.

Rendez-vous au printemps à Pau

Sur le tapis vert à Hasparren, les groupes passent les uns après les autres. Un peu plus loin, 75 équipages s'affrontent sur un concours d'agility mené par Agil 4 Pat. Applaudissements assurés.

L'association canine des Pyrénées-Atlantiques a donné rendez-vous à l'année prochaine pour une prochaine exposition canine au printemps. A Pau cette fois-ci. « Elle sera internationale, souligne Martin Lagardère, vice-président. Nous pouvons l'organiser tous les deux ans. Nous attendront environ 1200 chiens. »

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement