xoriburu.info
Les animaux de nos mers et rivières

Golfe du Mexique : où va la marée noire?

La faune paie son tribut aux vagues noires. Mais celles-ci viendront-elles mourrir?


Jeudi 12 Août 2010


Les derniers chiffres des victimes de la faune sauvage sont tombés dans le golfe du Mexique. AU 12 août, 7074 animaux ont été récupérés, dont 4661 morts. Les oiseaux ont été les principales espèces touchées par la vague noire. Les victimes visibles d'un iceberg noir ?




La marée noire débarque sur les plages (© matteroftrust.org)
La marée noire débarque sur les plages (© matteroftrust.org)
Le 20 avril au soir, la plateforme Deep-Water de BP explose en plein Golfe du Mexique. Onze hommes périront. Pendant plus de trois mois, le puits a craché son pétrole avant que la compagnie parvienne à le colmater. Depuis le 28 mai dernier, jour après jour, les autorités américaines ont publié le livre de bord des animaux sauvages ramassés, blessés ou morts, sur les côtes ou en pleine mer, dans le Golfe du Mexique.

Les pontes sous haute surveillance

La raie léopard qui fréquente le Golfe sera-t-elle aussi une victime? (© Oceana)
La raie léopard qui fréquente le Golfe sera-t-elle aussi une victime? (© Oceana)
Les chiffres sont tenus par l’US Fish and Wildlife Service (USFWS) et le National Oceanic and Athmospheric Administration (NOAA). Ils recouvrent les états d’Alabama, de la Floride, de la Louisiane et du Texas.
Au 12 août, le bilan est mi-figue mi-raisin. Sur les 6869 spécimens récupérés, plus des trois-quarts étaient déjà morts. Ont-ils tous été tués par le pétrole ? Encore trop tôt pour l’affirmer : toutes les autopsies n’ont pu être réalisées.

Ce sont les oiseaux qui ont jusqu’à présent laissé le plus de plumes dans ce naufrage écologique. De fait, les autorités ont recensés 5964 spécimens dont 4064 morts. Parmi les 1900 survivants, 841 ont pu être relâchés.

Les tortues de mer ont aussi souffert : sur les 1031 individus récupérés, plus de la moitié avaient péri. Sur les 507 animaux retrouvés encore en vie, 130 ont recouvré assez de force pour être libérés dans des eaux propres. Des nids de ponte, ont été enlevés des côtes menacées par les vagues noires. . 231 ont été transportés vers des rivages plus cléments. 6087 jeunes tortues, à peine nées, ont aussi été remises en liberté.

Sur les 77 mammifères relevés du golfe poisseux, 72 l'ont été sans vie. Un seul des cinq animaux qui ont survécu a retrouvé sa liberté. Et pour clore ce macabre chapitre, deux reptiles ont été récupérés, dont un mort. C'est la faune de Louisiane qui a été le plus touchée jusqu’ici.

Le bilan ne parait pas si catastrophique au regard de la catastrophe écologique de l’Exxon Valdez en 1989 au sud de l’Alaska. Celle-ci avait fauché près de 300 000 oiseaux et des centaines de mammifères.

Plus proche de nous, le 13 novembre 2002, le Prestige fait naufrage dans les eaux de la Galice en Espagne. Ce sont 77 000 tonnes de pétrole qui menacent les côtes de la péninsule ibérique et de la France. Les oiseaux paient un lourd tribut. Selon l’association ornithologique SEO, 23 181 oiseaux sont récupérés, morts ou vivants. On ne retrouvera jamais bien sûr les autres oiseaux disparus en mer. Selon les projections, la marée noire du Prestige aurait englouti entre 150 000 et 300 000 oiseaux… Sans parler des conséquences à plus long terme sur les autres dont les taux de reproduction ont baissé.

La face cachée de l'iceberg

Oceana Lattitude part en expédition scientifique (crédit photo : Oceana)
Oceana Lattitude part en expédition scientifique (crédit photo : Oceana)
En fait, les animaux échoués sur les rivages souillés ne sont que la partie visible de l’iceberg d’une marée noire.
C’est pour mesurer la face cachée de cet iceberg que l’association Oceana, basée à Madrid, a appareillé son bateau de recherches scientifiques, Ocena Lattitude, pour le Golfe du Mexique. Le navire accueille à son bord des experts spécialisés dans les catastrophes pétrolières, des plongeurs et un robot sous-marin équipé de caméras haute définition.

L’expédition débutera par les cayes de Floride. L’organisation internationale de conservation marine s’était déjà rendue sur ces lieux cinq ans plus tôt et photographié leur riche biodiversité.
Les cayes de Floride sont menacées par l’avancée des nappes de pétrole qui proviennent de la plateforme. Les premiers temps, l’expédition, analysera les récifs coralliens de différentes profondeurs, encore épargnés.

Oceana a plusieurs objectifs. Entre autres elle veut déterminer si la marée noire peut rejoindre l’océan Atlantique. Le pétrole pourrait-il rejoindre le loop current, un courant océanique chaud du Golfe du Mexique, lié au Gulf Stream. Nul doute que d’autres organisation, associatives ou publiques, se pencheront sur le sujet.

Ester Gran


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Avril 2016 - 16:58 Un globicéphale échoué à Bidart


Nouveau commentaire :
Twitter


On marche sur la tête !

Les crottins non grata à Mouriscot

Cette semaine, un nouvel panneau est apparu au lac Mouriscot. Ou plutôt une feuille de classeur à petits carreaux protégée des intempéries par une enveloppe plastique. L'auteur du petit mot y interpelle les promeneurs du lac : Vous ne verrez plus les chevaux se promener autour du lac.
En cause : les crottins des chevaux en balade ! Il semble en effet que des personnes se soient plaintes des dépôts chevalins. Des crottins que le Pôle Équestre de Biarritz nettoie deux fois par semaine, énonce la missive. L'auteur rappelle à juste titre que le crottin est biodégradable et bon pour la nature. Les jardiniers en herbe ou non l'utilisent pour leurs jardins... Le petit mot doux termine sur cette question qui taraude la société : "Vous préférez peut-être les pesticides ?" Décidément, ça chauffe à Mouriscot. En effet, depuis quelques semaines, les cyano-bactéries en troublent les eaux - à quelques encablures de là, ces bactéries ont aussi fleuri au lac Marion. Les pêcheurs, baigneurs et promeneurs sont avertis par la mairie de la commune : risque sanitaire, affichent des pancartes communales fichées ci et là. La baignade, la pêche, les activités nautiques sont interdites. Ainsi que tout contact avec l'eau. "Ne pas faire abreuver les animaux dans le lac" ajoutent-elles. On se demande comment les canards et autres oiseaux, poissons et invertébrés se débrouillent à survivre dans ces eaux polluées.

09/10/2019

La côte basque en images


La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche


Inscription à la newsletter

Téléchargement