xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

Espagne : les adoptions marquent le pas


Mardi 21 Octobre 2014


Une nouvelle fois la fondation Affinity a dressé la carte des abandons et des adoptions des chiens et des chats en Espagne en 2013. Inquiétant : les adoptions reculent.




108 303 chiens et 33 532 chats ont été accueillis dans les refuges d'Espagne en 2013 ©V.B.
108 303 chiens et 33 532 chats ont été accueillis dans les refuges d'Espagne en 2013 ©V.B.
En dépit des campagnes de sensibilisation, les abandons de chats et de chiens ne cèdent pas d'un pouce en Espagne. 141 000 ont été recueillis par les refuges outre Pyrénées dont 108 303 chiens et 33 532 chats. Triste cartographie dressée par la fondation Affinity qui chaque année analyse les relations entre les habitants de la péninsule et leurs animaux de compagnie.

La crise économique génère de nombreux abandons

Pourquoi les maîtres les laissent sur le pavé des structures animalières ? La crise économique est passée par là. Elle a laminé les familles au point que désormais elle est le premier argument évoqué pour expliquer leur acte. En 2010, les propriétaires évoquaient avant tout les portées indésirables.

L'an dernier, les raisons de ces abandons ont été multiples : facteurs économiques (15%), portées non désirées (14%), fin de la saison de chasse (11%) , désintérêt pour l'animal de compagnie (9%) et enfin problème de comportement (9%). Les personnes qui arguaient d'un changement de domicile (13,7% en 2010) ont disparu des statistiques. Il semblerait que cette explication ne soit plus avancée.

Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas l'été la période la plus chaude pour les refuges. En fait, leurs activités ne connaissent plus de saisonnalité. L'Espagne abandonne ses animaux tout au long de l'année. 70% des chats et des chiens abandonnés sont en bonne santé mais 20% d'entre eux à peine sont identifiés. 54% sont des adultes, 29% des chiots ou chatons et 14% des seniors.

Les adoptions de chats et de chiens reculent en 2013 !

Que sont devenus les chiens et les chats, une fois accueillis par les refuges ? 44% d'entre eux ont trouvé la chaleur d'un foyer. Et c'est justement cette statistique qui inquiète la fondation. Car si ces dernières années, les adoptions ont explosé, passant de 24% en 2008 à 45% en 2012, elles ont marqué le pas l'année dernière. Epiphénomène ou premier signe d'un déclin ces prochaines années ?

La fondation Affinity veut renverser la tendance. Elle a d'autant plus de marge que avant l'adoption, les futurs maîtres pensent plutôt à acheter leurs animaux de compagnie. Moins de 10% des chiens et des chats de familles espagnoles ont été adoptés auprès de particuliers ou de refuges. A contrario, 29% des chiens et des chats ont été acquis contre monnaie sonnante et trébuchante.

Un point noir : l'animal cadeau est toujours tenace. 39% des chiens et 33% des chats ! Cadeaux que les receveurs trouvent parfois empoisonnés. Au point souvent d'abandonner leurs mascotas... Un cercle vicieux.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement