xoriburu.info
Coin des arts

En août, Saint Sébastien éclate de mille feux


Vendredi 26 Juillet 2013


Cinquante ans... Depuis cinquante ans la Concha de Saint Sébastien - Donosti est couronnée de mille feux chaque nuit de sa Semana Grande. La ville vient de dévoiler l'affiche et son programme, au jour le jour.




En août, Saint Sébastien éclate de mille feux
Un demi-siècle que la Concha de Saint-Sébastien brille de mille feux pendant une semaine au mois d'août. Dans le cadre de ses fêtes de Semana grande, la cité gipuzcoanne organise un concours international de feux d'artifices.

Aujourd'hui, dans la cité, Nerea Txarpategi, responsable de la culture au sein du conseil municipal de Saint-Sébastien a enfin dévoilé l'affiche et le programme des feux.

Pour son affiche, l'artiste est partie d'une idée simple. « Que faites-vous le soir, pendant la Semana grande ? Un demi-siècle ! On achète une glace et on regarde le feux d'artifice ! »

La réflexion, partagée semble-t-il par de nombreux festavaliers, a inspiré le graphiste Jorge Ignacio Dàvila. L'artiste a combiné trois idées, Saint-Sébastien-Donosti, feux d'articie et glaces. Et donné libre cours à son imagination pour créer l'affiche de cette cinquantième édition.


Le programme des feux d'artifice au jour le jour

En lice pour le concours, sept artificiers. Ils concourront pour plusieurs prix qui seront remis le dernier jour de la Semana grande.

Samedi 10 août : Pirotecnia Zaragozana (Zaragoza)
Dimanche 11 août : Grupo Luso Pirotecnia (Portugal)
Lundi 12 août : Astondoa Piroteknia (Bizkaia)
Mardi 13 août: Pirofantasía (Valencia)
Mercredi 14 août : IP Innovative Pyrotechnik (Alemania)
Jeudi 15 août : Ricasa (Valencia)
Vendredi 16 août : Foti International Fireworks (Australia)
Et samedi 17 août, Pirotecnia Europlá (Valencia) assurera le spectacle pyromusical en bouquet final.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Octobre 2016 - 19:36 Le Jardin public est tombé sur un os



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement