xoriburu.info
Eko-société

Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ? - 04/11/2016

Quelle agriculture dans mon panier ? Si Lurrama a bien une idée, le salon qui se tient à Biarritz ce week-end invite les visiteurs à se pencher sur la question. Lors d'une conférence, l'on débattra d'un sujet d'avenir : faut cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?

Lescar choisit les cirques sans animaux sauvages - 15/02/2016

Lescar aurait-elle entendu le rugissement du lion dans sa cage. Toujours-est-il que son maire a informé Daniel Raposo, délégué départemental de la fondation Brigitte Bardot, que la ville n'accepterait plus d'animaux sauvages sur les pistes aux étoiles.

Pau célèbre la fête du monde animal - 30/09/2015

Une nouvelle fois, Animal Cross organise la Fête du monde animal à Pau ce samedi 3 octobre. l'occasion de rencontrer de nombreuses associations de protection animale et d'en savoir un peu nos amis...

L'éthique animale entre à l'université - 24/04/2015

L'autruche jouit-elle d'une protection égale au lion en droit français ? L'animal sauvage est-il un être sensible à l'instar du chien ? Dès la rentrée prochaine, l'université de Strasbourg proposera dans le cadre de son master Ethiques et sociétés deux unités d'enseignement jamais enseignées en France : le droit de l'animal et l'éthique animale.

Gommez mégots, plastique et cotons-tiges des eaux du Pays Basque - 20/03/2015

Mégots de cigarettes, emballages alimentaires, cotons-tiges et microbilles de plastique de cosmétiques exfoliants, depuis ce vendredi les Initiatives océanes pointent du doigt quatre déchets parmi d'autres qui polluent les rivières et les océans. Rendez-vous sur vos plages et rives de cours d'eau !
1 2 3 4 5 » ... 13

Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement