xoriburu.info
Les animaux de nos mers et rivières

Deux dauphins s'échouent à Bidart


Dimanche 10 Février 2013


Samedi matin, les corps de deux dauphins ont été retrouvés sur les plages de Bidart. L'hiver est souvent meurtrier pour les petits cétacés marins. Quelques conseils en cas de rencontres funestes.




Les deux dauphins ont été enlevés des plages ©D.R
Les deux dauphins ont été enlevés des plages ©D.R
Macabre découverte hier sur la côte basque hier matin. Les vagues ont déposé sur les plages de Parlementia et du Pavillon royal deux dauphins morts. Alertée, la municipalité a fait enlever les cadavres. Les corps devront être autopsiés comme il est d'usage. De fait, l'examen d'un mammifère marin échoué mort est obligatoire avant son élimination. C'est une personne mandatée par le Crmm, Centre de recherche de mammifères marins de La Rochelle.

Les échouages de dauphins ou d'autres mammifères marins sont fréquents en hiver. Voilà quelques jours, c'était un jeune phoque qui avait trouvé refuge sur une plage d'Anglet. L'animal a été confié au musée de la mer de Biarritz pour qu'il y soit soigné. SI tout allait bien, il devait rejoindre ensuite une colonie de phoques en Bretagne.


Vivants, laissez les jeunes phoques échoués au calme et au sec, humidifiez les dauphins et les marsouins

Les cétacés seront examinés par un spécialiste pour connaître la raison de leur mort  ©D.R
Les cétacés seront examinés par un spécialiste pour connaître la raison de leur mort ©D.R
En janvier, le sable landais avait recueilli une première vague: plus d'une cinquantaine de dauphins et marsouins y s'étaient échoués le long du littoral des Landes.

Lorsque les promeneurs découvrent ainsi des mammifères sur les plages, ils doivent avant tout alerter les autorités (1). Et prendre ensuite quelques précautions devant les animaux. S'ils ont affaire à un cadavre, ils ne devront surtout pas le toucher. Ceci afin d'éviter tout risque de transmission de maladie. Si l'animal est vivant et appartient à une espèce de petits cétacés (dauphins ou marsouins) et de phoques, il faut éviter de le manipuler pour lui éviter le stress. Par ailleurs, un dauphin (ou un phoque) reste un animal sauvage, loin de l'image d'Epinal que certaines générations ont gardé de Flipper.

Plus particulièrement pour les dauphins et marsouins vivants, le Crmm recommande « de ne jamais tirer sur les nageoires et d'humidifier la peau de l'animal en couvrant son dos et ses flancs de linges humides, ne jamais couvrir, ni arroser son évent (orifice de la respiration au sommet de la tête). Si les linges font défaut, arrosez prudemment l'animal. »

Une humidification dont les phoques n'ont pas besoin. Bien au contraire. Le Crmm conseille de s'assurer que les phoques, souvent jeunes, restent au calme et au sec.

Pour les unes ou les autres espèces, ce sont les spécialistes qui interviendront pour aider l'animal à regagner l'océan.



(1) Le Centre de recherche sur les mammifères marins tient une permanence sept jours sur sept au 05.46.44.99.10

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Avril 2016 - 16:58 Un globicéphale échoué à Bidart


Nouveau commentaire :
Twitter


On marche sur la tête !

Les crottins non grata à Mouriscot

Cette semaine, un nouvel panneau est apparu au lac Mouriscot. Ou plutôt une feuille de classeur à petits carreaux protégée des intempéries par une enveloppe plastique. L'auteur du petit mot y interpelle les promeneurs du lac : Vous ne verrez plus les chevaux se promener autour du lac.
En cause : les crottins des chevaux en balade ! Il semble en effet que des personnes se soient plaintes des dépôts chevalins. Des crottins que le Pôle Équestre de Biarritz nettoie deux fois par semaine, énonce la missive. L'auteur rappelle à juste titre que le crottin est biodégradable et bon pour la nature. Les jardiniers en herbe ou non l'utilisent pour leurs jardins... Le petit mot doux termine sur cette question qui taraude la société : "Vous préférez peut-être les pesticides ?" Décidément, ça chauffe à Mouriscot. En effet, depuis quelques semaines, les cyano-bactéries en troublent les eaux - à quelques encablures de là, ces bactéries ont aussi fleuri au lac Marion. Les pêcheurs, baigneurs et promeneurs sont avertis par la mairie de la commune : risque sanitaire, affichent des pancartes communales fichées ci et là. La baignade, la pêche, les activités nautiques sont interdites. Ainsi que tout contact avec l'eau. "Ne pas faire abreuver les animaux dans le lac" ajoutent-elles. On se demande comment les canards et autres oiseaux, poissons et invertébrés se débrouillent à survivre dans ces eaux polluées.

09/10/2019

La côte basque en images


La puce à l'oreille
11/08/2019

Article n°1314

On aurait bien ailé croire à une fake news, un montage vidéo, mais il va falloir se rendre à l'évidence l'info reprise par les média locaux n'est ni l'une ni l'autre. Un jeune pilotari croquant dans le cou d'un coq bien vivant pour le décapiter... Le jeune homme contacté par Mediabask « dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste ». C'est Daniel Raposo, référent de la Fondation Brigitte Bardot Pyrénées-Atlantiques qui a levé le lièvre. La fondation doit porter plainte pour acte de cruauté sur animaux. Un acte passible de 30 000 euros d'amende et deux ans de prison.


Recherche


Inscription à la newsletter

Téléchargement