xoriburu.info
Zooms

Des opossums jetés en pâture aux lévriers de course en Australie


Mercredi 18 Février 2015


Après les Etats-Unis, c'est l'Australie qui est pointé du doigt. Ou plutôt ses courses de lévriers où opossums, lièvres ou cochonnets deviennent des appâts vivants lors des entrainements des chiens qui les dévorent en bout de course ! Le scandale risque de pousser les lévriers vers une mort programmée : l'euthanasie.




L'Australie l'a interdit depuis des décennies. Et pourtant, les éleveurs de lévriers de course utilisent des appâts vivants pour l'entrainement de leurs coursiers. Ils jettent en pâture des cochonnets, des lapins et des opossums après qui les lévriers vont courir. Et lorsque les ont attrapé leurs proie, c'est la curée ! Les images cruelles ont été dévoilées lors d'un reportage sur la chaîne ABC de la télévision publique australienne.

La Rspca craint que des éleveurs suspendus, leurs lévriers soient euthanasiés

Comme dans de nombreux pays anglophones, les courses de lévriers sont populaires en Australie. On y assiste et surtout on y parie. Mais c'est après un lièvre mécanique que les lévriers courent dans les cynodromes.

Le reportage a bien sûr fait scandale. Les forces de l'ordre de Nouvelle-Galles du Sud, Victoria et Queensland ont fait une descente chez cinq éleveurs la semaine dernière. Accompagnées de l'association de protection animale Rspca Australia qui a dénoncé l'utilisation de lièvres vivants, une pratique cachée mais très enracinée en Australie.

Du côté des professionnels, leur fédération nationale des courses de lévriers n'a pas tardé à réagir. Elle a diligenté une enquête interne et suspendu vingt trois personnes des courses.

Pour autant la Rspca Australia considère que la fédération ne peut pas être juge et partie et demande aux autorités publiques de poursuivre leur action. L'association craint que la suspension des entraîneurs ou propriétaires entraîne de fait l'euthanasie de centaines de lévriers. Elle appelle la fédération à prendre des mesures pour que cette mort programmée soit évitée et renforcer son action en faveur de l'adoption des chiens au chômage.

Décidément les courses de lévriers défraient la chronique. La semaine dernière ce sont les Etats-Unis qui étaient pointés du doigt par les associations pour la maltraitance à l'encontre des lévriers.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:36 Pas de tracts contre les Animaliades



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement