xoriburu.info
Ecosystèmes

Des Chronoplus électriques dès 2015 sur l'ACbA


Jeudi 10 Février 2011


Dès 2015, des bus électriques devraient circuler sur l'Agglomération Côte basque-Adour. Ils concernent deux lignes, entre Bayonne et Bidart et Bayonne et Tarnos. Le projet a obtenu un co-financement de l'Etat dans le cadre du Grenelle de l'Environnement. Explications.




©xoriburu.info
©xoriburu.info
La France parviendra-t-elle à relever l’un des défis lancés lors du Grenelle de l’environnement : réduire de 20% les émissions de CO2 du secteur des transports d’ici 2020 ? Et revenir ainsi aux émissions de 1990. Ce secteur est un poids lourd en matière d’émissions de gaz carbonique. En fait, il est le principal secteur émetteur en France (36%). Ainsi en 2007 il en a lâché 136 millions de tonnes dans l’atmosphère.

L’un des leviers pour atteindre l’ambitieux objectif, et peut-être le plus consensuel, est le développement des transports en commun durables. Et surtout celui des transports collectifs en site propre. Qu’ils soient autobus, métro ou tramways, ils doivent rouler sur une voie qui leur est propre. Dans le cadre du Grenelle Environnement, l'Etat s’est engagé à multiplier par cinq en quinze ans, hors Ile-de-France, ce réseau. Ce dernier passerait ainsi de 329 kilomètres à 1 800 kilomètres.

Afin d'atteindre cet objectif, le Gouvernement aura investi 2,5 milliards d’euros d’ici 2020, au titre du cofinancement des projets des collectivités territoriales en région. Dès 2008, il a lancé un appel à projets. Puis un second l’an dernier. Parmi les 80 dossiers de candidatures déposées par les collectivités locales en octobre, seuls deux n’ont pas été retenus. Leur financement relève en fait des contrats de projets Etat-Régions.

Les 78 dossiers sélectionnés représentent 622 km de voies, dont 45 bus à haut niveau de service (456 km), 29 tramways (152 km), 2 métros (14 km) et enfin 2 liaisons maritimes – concernées pour la 1ère fois par l’appel à projets.

Parmi les projets retenus, deux de la communauté d’agglomération Côte Basque Adour. Les deux dossiers concernent la mise en ligne de bus électriques, l’un sur la ligne A1 (Bayonne-Bidart), l’autre sur la ligne B (Tarnos-Bayonne Technocité). Les subventions de l’Etat s’élèvent respectivement à 11 260 000 euros et 8 780 000 euros. Les Chronoplus électriques devraient circuler dès 2015 sur 25 km.


Virginie Bhat


Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement