Sports

Coup de pub mal placé


Mercredi 28 Janvier 2015


Alors que le Super Bowl 2015 doit se dérouler le 1 février prochain aux Etats-Unis, une entreprise américaine du net décide de faire un coup de pub mettant en scène la vente en ligne de Buddy, chiot de son état. Le grand public n'a pas du tout ri.




Les internautes n'ont pas voulu cautionner la vente en ligne d'un chiot, même scénarisée pour GoDaddy (Capture d'écran)
Les internautes n'ont pas voulu cautionner la vente en ligne d'un chiot, même scénarisée pour GoDaddy (Capture d'écran)
Buddy est un chiot. Un golden retriever que les nids de poules de la route éjectent manu militari du véhicule qui le transporte avec ses frères. Mais le courageux Buddy va braver le soleil et la pluie et avaler des kilomètres pour rejoindre sa maisonnée. Bien mal lui en prend : accueilli chaleureusement par les bras de sa propriétaire, il va repartir aussitôt en camion, vendu en ligne à un inconnu. C'est la réalité de milliers de chiots dans le monde. Mais l'aventure de Buddy a été mise en scène. Elle est au cœur d'une publicité pour la société GoDaddy, spécialisée dans la vente de noms de domaine et services d'hébergement sur le Net. La pub devait être diffusée pour le Super Bowl 2015, la finale du championnat de football américain qui aura lieu le 1 février prochain.

GoDaddy n'a pas acheté le chiot en ligne

Mais mardi, le 27 janvier, les images ont été diffusées en avant première lors d'un talk show fort populaire. Et là patatatra ! GoDaddy a loupé son coup de pub. Les internautes et les associations de protection animale ne l'ont pas du tout trouvé drôle. Pas question de cautionner la vente en ligne d'animaux. Et vent debout, ils ont fait part de leurs foudres à l'entreprise. Bien sûr via Internet. Pétition en ligne qui a recueilli 42 000 signatures, tweets... Devant cette avalanche de réactions, l'entreprise a dès hier annoncé qu'elle retirait sa publicité du Super Bowl.

GoDaddy a fait même plus fort, mordant à pleines dents sa pub : il n'a pas acheté Buddy en ligne ! « Soyez rassurés, Buddy vient d'un éleveur aimant et réputé de Californie. Buddy fait maintenant partie de notre famille en tant que directeur général chargé des animaux de compagnie et il a été adopté par un de nos employés de longue date. » a voulu rassurer, toujours ce 27 janvier, Black Erving, directeur sur le blog de l'entreprise. Buddy devait être au coeur de la campagne de l'entreprise qui avait annoncé mi-janvier que le chiot avait son propre bureau adapté au sein de l'entreprise en Arizona. L'hébergeur aura quand même fait parler de lui...

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 2 Décembre 2014 - 18:16 Trafic de chevaux : coupable !

Lundi 24 Novembre 2014 - 18:10 Lea, l’image moderne du rugby


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site







On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement