xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

Chiens et chats : arnaques sur la toile


Jeudi 19 Août 2010


La toile regorge de sites de petites annonces. Un simple clic et le joli museau d’un chiot apparait. Mignon à croquer et à adopter : son maître doit s’en séparer, pour son bonheur. Il le donne même. Il suffit de payer les frais de transport… Et voilà l’internaute englué dans la toile des arnaques.




Même si les sites de petites annonces tentent de faire le ménage, les arnaqueurs existent. Et ils n’hésitent pas à jouer sur la corde sensible. Le joli minois d’un chaton, et le cœur de l’internaute fond. C’est celui-là et pas un autre. D’autant que le passeur de la petite annonce, et donc maître du petit animal, explique son désarroi : il déménage… Il doit donner son chaton. A son corps défendant. Un crève-cœur.

S’ensuit alors un échange de courriels entre les deux protagonistes. De fil en aiguille, ou plutôt de clic en clic de souris, le malheureux maître peaufine sa stratégie. Oui, son interlocuteur lui semble la meilleure personne pour son chaton. C’est lui et pas un autre. Il va lui donner son chaton.



Chiens et chats : arnaques sur la toile

Et patatras… Le rêve s’écroule si l’internaute ne peut payer les frais d’expédition de son futur animal de compagnie. Car le passeur de la petite annonce habite à l’étranger… Sur un autre continent. Il a déjà déposé le chaton chez le transporteur. Il faut vite payer….

Cerise sur l’arnaque : l’internaute reçoit un mail du transporteur ! Le mail semble carré. L’en-tête paraît professionnelle, … Et bien des internautes tombent dans le piège de l’escroquerie. Ils ont envoyé l’argent. Quelque cent ou deux cents euros. Ils ne verront jamais l’animal qu’ils pensaient adopter.

Les associations de protection animale ont été alertées par ces internautes floués. Et souvent choqués parce que leur affectivité a été happée et malmenée. Certaines arnaques vont même plus loin. Elles ciblent les maîtres qui ont perdu leur chien ou leur chat et ont passé une petite annonce sur Internet. Un mail leur annonce qu’on a retrouvé l’animal ! Les maîtres, comblés, envoient l’argent pour des frais d’expédition. Mais tout n’était que mensonge. Ils ne recevront plus jamais de nouvelles. Ni de leur interlocuteur, ni de leur animal, ni de leur argent…

Face à Internet, les ong sont un peu désemparées. La cellule anti-trafic de la SPA a été saisie par ces témoignages. Elle collabore désormais avec des services de police, spécialisés dans le domaine de l'escroquerie par Internet.

Un numéro a été mis en place pour que les particuliers dénoncent les mails frauduleux qu'ils reçoivent. Il s'agit de SOS-Escroquerie au 08 11 02 02 17 (prix d’un appel local).
Un site existe aussi pour les signaler : www.internet-signalement.gouv.fr

Ester Gran


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement