xoriburu.info
Zooms

Chien mort de faim : cinq mois de prison


Vendredi 27 Février 2015


Elle avait confié son chien à sa sœur pour quelques mois. Elle ne savait pas alors que son animal allait vivre une longue descente aux enfers.




Le tribunal correctionnel d’Oviedo (province des Asturies en Espagne), vient de condamner à cinq mois de prison et trois ans d’interdiction de pratiquer un métier en rapport avec les animaux, une femme qui avait laissé un chien mourir de faim. Le jugement peut paraître sévère, mais il est en rapport avec les faits, car l’agonie du chien a duré trois mois.

Le bulldog anglais meurt avant de

Au village de Pola de Siero, une femme avait confié son bulldog anglais, un animal inoffensif, à sa sœur, pour quelques mois en avril 2013. Le 18 juin, lorsqu’elle voulut récupérer son animal, celui-ci était prostré, malade, très faible et cerné d’excréments. Transporté aussitôt à une clinique vétérinaire, il mourut durant le trajet.

Le vétérinaire chargé de l’autopsie constata que le petit chien était mort de « dénutrition extrême », autrement dit mort de faim. Une lente descente aux enfers de plusieurs mois au cours de laquelle son organisme s’était dégradé à petit feu.

Les juges ont estimé qu’il s’agissait là « d’une maltraitance grave sans justification », et ont frappé fort. Ils ont prononcé une sanction exemplaire pur stigmatiser un comportement inhumain.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 21 Juin 2019 - 16:56 Abandons : We are the champions


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement