xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

Chenilles processionnaires : danger pour les animaux de compagnie


Samedi 6 Février 2016


Les températures printanières font sortir les chenilles processionnaires du bois au Pays Basque. A la queue-leu-leu, elles sillonnent routes, chemins et jardins et ce sont les animaux de compagnie qui trinquent. Au péril de leur vie.




Depuis quelques jours, les chenilles processionnaires sortent au grand jour ©V.B.
Depuis quelques jours, les chenilles processionnaires sortent au grand jour ©V.B.
Promenons-nous dans les bois... SI le loup n'y est pas, ce sont les chenilles processionnaires que l'on va y rencontrer. Les douces températures de ces derniers jours les ont fait sortir des bois. Ou plutôt des pinèdes. Sur la côte basque, les pins sont nombreux. Et pas seulement dans la forêt de Chiberta à Anglet.

Les jeunes animaux jouent au péril de leur vie

Attention aux jeunes animaux qui ne connaissent pas le danger des poils urticants des chenilles ©V.B.
Attention aux jeunes animaux qui ne connaissent pas le danger des poils urticants des chenilles ©V.B.
En hiver, les chenilles processionnaires qui ont construit leur nid en haut des pins, face au sud pour profiter des rayons du soleil, ne sortent que la nuit pour ce nourrir. Mais les températures printanières de ces deux derniers jours semblent leur avoir fait perdre le nord. Voilà qu'elles cheminent en plein jour, les unes derrières les autres vers une destination qu'elles seules connaissent. Ont-elles déjà en tête de passer à leur prochain stade de développement. Car c'est au printemps normalement qu'elles quittent leur pin pour aller s'enfouir dans la terre. Et chacune ensuite de se transformer en nymphe pour devenir paillon aux très beaux jours de l'été.

Toujours est-l qu'au stade où elles en sont, elles sont urticantes. Et sacrément poilues. Et ces poils légers et fragiles se détachent facilement des petites bêtes quand elles sont stressées ou attaquées. Un coup de vent, et ils s'envolent.

SI l'homme les reconnaît et peut les éviter, nos animaux de compagnie n'ont pas toujours l'oeil averti. Surtout les chiots et chatons qui peuvent s'en amuser. Une truffe plongée vers ces bestioles inconnues, et c'est la catastrophe. Eruption douloureuse en contact de contact avec la peau avec de très fortes démangeaisons, conjonctivites pour les yeux, éternuements, maux de gorge voire respiration difficile en cas de contact par inhalation.

Et si les animaux les lèchent et ingèrent, les muqueuses et les intestins s'enflamment. Chiots ou chatons vont alors avoir sacrément mal. leurs couinements devraient alerter leurs maîtres. Puis il se mettront à baver. Leur langue va gonfler et devient tuméfier. Sans traitement, cette langue essentielle à leur vie peut aller jusqu'à se nécroser. Et tomber. La seule alternative c'est le vétérinaire. Plusieurs cas d'ingestion ont déjà été traités sur la côte basque.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Abandons : We are the champions

Les années passent et rien ne change : les abandons de chiens, chats, lapins... flirtent toujours les 100 000. La fondation 30 millions d'amis repart en campagne cet été dans une vidéo marquée par la célèbre chanson de Queen, We are the champions.

21/06/2019





Partager votre site


La puce à l'oreille
12/07/2019

Isolation à 1 euro, c'est peut-être l'anarque

Isoler son logement pour un euro ? C'est l'un des mirages que proposent des sociétés de démarchage téléphonique. Attention à l'arnaque prévient le Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques en des termes plus jolis. Et ces sociétés n'hésitent pas à se dire mandatées par le Département... « Face à ces pratiques commerciales trompeuses, voire agressives, le Département invite ainsi les propriétaires à prendre le temps avant de s’engager ou de signer des contrats. Certaines isolations employées sont loin d’être efficaces et peuvent s’avérer dangereuses pour vous et votre logement. » Mieux vaut contacter la Mission Habitat du Conseil pour toute information et conseil au 05.59.11.44.23 ou les Espaces Info Energie Béarn (05.59.14.60.64) et Pays Basque (05.59.46.31.60).


On marche sur la tête !

La recherche agro-alimentaire n'a pas renoncé aux vaches à hublot

Ce sont encore des images choc que l'association L214 Ethique et Animaux a dévoilées ce matin. Vaches, le corps perforé, veaux enfermés dans des box exigus, poulets trop gros pour marcher... Cette fois-ci, la caméra plonge dans les excès d'un centre de recherche nutritionnelle pour l'élevage.



Recherche

La côte basque en images


Inscription à la newsletter

Téléchargement