Zooms

Castor ou ours polaire ?


Jeudi 3 Novembre 2011


Si l’ours polaire a conquis la sénatrice conservatrice Nicole C. Eaton au Canada, le castor n’est pas dans ses petits papiers. « C’est un rat, un gros rat » a-t-elle expliqué devant les medias canadiens. L’animal provoque des dégâts. « Ca ne parle pas de courage d’endurance ».




Le castor serait un has-been… C'est la raison pour laquelle la sénatrice conservatrice Nicole Eaton propose de troquer le castor contre l’ours polaire comme emblème national. C’est en 1975 que le Canada a adopté le rongeur comme tel. Les deux espèces ont un point commun dans leur histoire : leur vulnérabilité.

D’un côté, le castor en Amérique du Nord a failli disparaître, trop chassé au XIXe siècle. Mais des plans de conservation et de restauration de ses populations ont renversé la vapeur et selon l’Union mondiale pour la nature elles ont retrouvé aujourd’hui leur dynamique. D’ailleurs le castor peut être chassé au Canada où des permis spécifiques sont délivrés.

De l’autre, l’ours polaire est en difficulté parce que son espace vital, la banquise, disparaît. L’Union mondiale de la nature classe l’espèce en liste rouge, classe vulnérable. Sa population diminue. Des experts de l'IUCN ont lancé en octobre un cri d’alerte et appellent à sa sauvegarde.

Dans un communiqué publié le 20 octobre dernier, l’Uicn a précisé qu'une « étude prédit une réduction dramatique du nombre des ours polaires dans les 10 à 50 ans à venir en raison du réchauffement climatique ». Ces mammifères vivent dans des régions glaciaires au Canada, au Groenland, en Norvège, en Russie, et en Alaska. Ceux qui ont un accès continu à la mer peuvent chasser toute l'année. Cependant, dans des régions où la glace fond en été, ils sont obligés d'émigrer plusieurs mois par an sur la terre ferme, et vivre sur des réserves, en attendant que la glace se reforme.

« Le changement climatique va être l'une des principales causes de l'extinction des espèces au 21ème siècle", a déclaré pour sa part Simon Stuart, président de la commission pour la survie des espèces à l'IUCN. "Il faut que réduire notre utilisation d'énergies fossiles, et s'assurer que nos dirigeants prennent des engagements fermes pour la réduction des gaz à effet de serre », principale cause du réchauffement climatique.

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2015 - 16:36 Pas de tracts contre les Animaliades



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Coup d'aile des oiseaux bleus sur le Pays Basque: Un vol, puis deux, puis trois... Ce mardi matin pris par le frima… https://t.co/N2JIMYlHuB
Mercredi 15 Novembre - 09:14
xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 1037 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com